"Away" : Hilary Swank mène une expédition spatiale dans une nouvelle série familiale

Un drame familial divertissant et bien mené mais qui ne casse pas les codes du genre. A retrouver sur Netflix, le 4 septembre. 

Hilary Swank mène une expédition vers la planète Mars dans la série Netflix \"Away\". 
Hilary Swank mène une expédition vers la planète Mars dans la série Netflix "Away".  (Diyah Pera/Netflix)

Les séries continuent d’avoir la tête dans les étoiles. La petite nouvelle signée Netflix, Away, disponible le 4 septembre, est loin d’être la première à imaginer la conquête spatiale. Pour ne parler que des productions récentes, Netflix s’est attaqué à une lubie de Donald Trump - créer sa propre armée spatiale – avec la satire politique Space Force (diffusée fin mai). For All Mankind d’Apple TV+ imagine un monde où les Américains ont été doublés par les Russes dans la conquête de l’espace. Away, un drame familial porté par l’actrice doublement oscarisée Hilary Swank, est une oeuvre plus classique. 

Abandonner sa famille pour Mars

Emma Green (Hilary Swank) incarne une astronaute américaine en charge de la première expédition spatiale vers la planète Mars. Pour se faire, elle doit abandonner pendant trois ans son mari Matt (Josh Charles) qui travaille également à la NASA, et sa fille adolescente Alexis (Talitha Bateman), alors qu’ils ont terriblement besoin d’elle. L’aventure vaut-elle le coup ? Cette question revient dans chacun des dix épisodes d’Away. Entre la famille et l’avancée scientifique, Emma doit choisir.  

Netflix France

Emma n’est pas la seule à devoir faire ce sacrifice. A ses côtés : Kwesi (Ato Essandoh), un botaniste britannique très croyant et novice de l’espace, Lu (Vivian Wu), une astronaute chinoise, froide en apparence, Ram (Ray Arya), un docteur indien solitaire et Misha (Mark Ivanir), le vétéran russe au passé familial compliqué, qui se rapproche de son dernier voyage. La dynamique entre les cinq personnages aux cultures et coutumes très différentes est l’un des points forts d’Away. Leurs personnalités, plus complexes qu'il n'y paraît, sont décortiquées petit à petit. 

Des personnages secondaires forts

Le thème de la famille est récurrent dans les œuvres qui ont la tête dans les étoiles : Interstellar de Christopher Nolan, Ad Astra de James Gray, Proxima d’Alice Winocour… S'incrivant dans le même schéma, Away se concentre plus sur la vie personnelle de ses personnages principaux que dans leurs aventures spatiales. Le récit est divisé entre le quotidien dans la fusée direction Mars et celui sur Terre, notamment avec la famille d’Emma. Des flashbacks sur le passé des astronautes viennent aussi ponctuer les épisodes. Enfance, amours, traumatismes, échecs : les personnages n’ont plus de secret pour nous.  

On peut regretter que la série garde un point de vue très américain en se concentrant sur le personnage d’Emma, le moins intéressant des cinq astronautes, et les émois adolescents de sa fille Alexis. Certains rôles secondaires comme Misha et Lu attirent plus notre attention. Away reste néanmoins divertissant et se regarde avec plaisir. Au fil des épisodes, on se laisse prendre au jeu de ce drame familial, une question toujours en tête : arriveront-ils sur Mars ? La réponse est à retrouver dans le dernier épisode.

\"Away\" avec Hilary Swank, est disponible sur Netflix le 4 septembre. 
"Away" avec Hilary Swank, est disponible sur Netflix le 4 septembre.  (NETFLIX)
"Away", sur Netflix le 4 septembre.