VIDEO. Mort de Georges Moustaki, le chanteur à la "gueule de Métèque"

Révélé par Edith Piaf, l'auteur du "Métèque" a composé pour la chanteuse la chanson "Milord" et a vécu une histoire d'amour avec elle.

Olivier Lenuzza / France 2

"Nous avons toute la vie pour nous amuser, nous avons toute la mort pour nous reposer." Le chanteur Georges Moustaki, avec sa "gueule de Métèque"s'en est allé pour un dernier repos, jeudi 23 mai, à Nice, où il vivait depuis plusieurs mois. Longtemps, son port d'attache fut l'île Saint-Louis, à Paris, où il a rencontré Edith Piaf en 1958. La "môme" l'a sorti de l'anonymat : il lui a composé la chanson Milord, ils sont tombés amoureux. "Elle était très exigeante, confia-t-il plus tard. Elle ne voulait pas qu'on l'aime parce qu'elle était Piaf, elle voulait qu'on l'aime de toutes les manières, pour tout ce qu'elle était." 

Féru de moto et du Brésil, Georges Moustaki a salué le mouvement de mai 1968 comme "un grand moment de poésie", sur les murs, dans la rue, dans la parole. En 1981, il s'est rangé aux côtés de François Mitterrand. Dix ans plus tard, il a soutenu des ouvriers de Renault en grève. En mai 2008, un hommage lui était rendu à l'Olympia, conclu par une longue étreinte avec le chanteur Cali. Il laisse dans ses paroles "une éternité d'amour que nous vivrons à en mourir".

Georges Moustaki, le 5 mai 2005 lors de l\'émission \"Vivement Dimanche\", sur France 2.
Georges Moustaki, le 5 mai 2005 lors de l'émission "Vivement Dimanche", sur France 2. (LYDIE/SIPA)