Poker, jet d'actrice porno et explosifs, l'incroyable vie du play-boy Dan Bilzerian

Arrêté mercredi soir pour détention d'explosifs, le "roi d'Instagram" défraie la chronique au rythme d'une vie aussi dissolue que spectaculaire.

Le joueur de poker et jet-setteur Dan Bilzerian, accompagné du mannequin Jessa Hinton, lors d\'un gala d\'arts martiaux, à Las Vegas (Etats-Unis), en novembre 2011.
Le joueur de poker et jet-setteur Dan Bilzerian, accompagné du mannequin Jessa Hinton, lors d'un gala d'arts martiaux, à Las Vegas (Etats-Unis), en novembre 2011. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il n'a que 34 ans, et son destin s'annonce hors du commun. Pourtant, Dan Bilzerian n'a pas encore accompli d'acte suffisamment remarquable pour entrer dans l'histoire. Ce richissime fils d'un sulfureux homme d'affaires arméno-américain est uniquement connu pour exposer, sur les réseaux sociaux, sa vie de play-boy faite d'excès, de jolies femmes et d'armes à feu.

Fort de 6 millions de followers, il est ainsi fréquemment appelé "le roi d'Instagram". Un réseau sur lequel il n'a pas manqué de commenter avec ironie son arrestation pour détention d'explosifs, mercredi 10 décembre à Los Angeles. Francetv info revient sur les aventures de cet héritier aussi haï qu'envié pour son arrogance, ses frasques et son insolente réussite.

Il mise 2,3 millions de dollars à pile ou face

"Il est horriblement prétentieux et c'est un connard arrogant." A l'image de Jay Farber, un jet-setteur amateur de poker cité par Le Point, ses amis ont un avis tranché sur l'opinion que Dan Bilzerian a de lui-même. Ce dont le play-boy se gargarise, ce n'est pas son physique musculeux, sa barbe fournie ou les clichés dénudés que lui envoient ses nombreuses fans sur Twitter. C'est sa réussite et son compte en banque, qu'il aime jeter à la face de ses détracteurs. A l'image de ce portrait qu'il a accroché dans son bureau.

Et d'après lui, c'est au tapis vert qu'il doit sa richesse, qui s'élèverait aujourd'hui à près de 100 millions de dollars. Après avoir été renvoyé de l'école de la Navy (il prétend avoir failli entrer dans les Navy Seals, une troupe d'élite), Bilzerian a mené une vie d'étudiant débauché, enchaînant les soirées cocaïne-vodka-Viagra, d'après Ijsberg magazine. Outre une attaque cardiaque à l'âge de 25 ans, comme le rappelle Gentside, cette période lui a surtout laissé une vocation : le poker.

Le jeu lui permet d'amasser, selon lui, des gains phénoménaux en seulement un an, comme le relaie Pokernews : "Si vous regardez le poker comme un business, alors je dirais que je suis Bill Gates, car j’y ai gagné plus de 50 millions de dollars. Qui d’autre peut se targuer d’avoir fait ça ?" Bilzerian croit tellement en sa chance qu'il décide, après avoir joué à pile ou face, de miser 2,3 millions de dollars sur un coup. Il perd, mais la légende est en marche.

Pourtant, comme le souligne le Wall Street Journal (en anglais), le milieu du poker doute très fortement de ce genre de vantardises. Il est en effet plus vraisemblable que Dan ait simplement capté une partie de la fortune de son père, Paul Bilzerian. Cet homme d'affaires, qui a amassé des millions de dollars dans l'acquisition et la revente d'entreprises, a lui aussi une réputation sulfureuse : en 1989, il a été condamné à quatre ans de prison et 62 millions de dollars d'amende pour une fraude fiscale massive, pour laquelle il n'a quasiment rien payé, d'après le Tampa Bay Times (en anglais). Il vit aujourd'hui retiré sur l'île de Saint-Kitts-et-Nevis, un paradis fiscal des Caraïbes. Pour Dan, ce destin de fils d'escroc est moins vendeur que l'histoire du génie du poker. "Les gens croieront toujours ce qu'ils ont envie de croire", répond le flambeur.

Il jette une star du porno du haut d'un toit

Sur ses comptes Instagram, Twitter et Facebook, le rose domine largement. Il faut dire que les photos de jeunes femmes posant à ses côtés dans le plus simple appareil y pullulent. Dan Bilzerian y poste ainsi des clichés de ses conquêtes au réveil, de ses tournages de séances photo avec des actrices porno, ou encore de ses fêtes débridées sur des yachts où s'entassent des mannequins en bikini.

Sans gêne, Bilzerian assume aussi des propos misogynes et revendique le fait de traiter les femmes comme des objets.

Sa misogynie atteint son paroxysme en avril 2014. Sa villa d'Hollywood accueille alors une séance photo pour le magazine de charme Hustler. Sur le toit de la maison, on lui demande de lever à bout de bras Janice Griffith, 18 ans, star du porno, alors entièrement nue. Objectif : la jeter dans la piscine située cinq mètres plus bas. Sauf que Dan Bilzerian manque son coup.

L'actrice s'en sort avec un pied cassé et menace dans la foulée d'attaquer Dan Bilzerian en justice. Mais, comme l'explique le site TMZ (en anglais), il l'en dissuade par l'intermédiaire de son avocat, qui adresse un courrier au représentant de JaniceGriffith : "Votre cliente devrait empaqueter toutes ses affaires. (...) Car après avoir reçu le jugement en sa faveur, M. Bilzerian se les fera livrer. Puis il ira sûrement les faire exploser dans le désert avec un tir de mortier."

S'il n'hésite pas à maltraiter parfois les femmes, Dan Bilzerian n'est pas dénué de sensibilité. Notamment avec les chèvres, d'après The DailyDot, et avec Smushball, son chat, comme le rappelle Bustle (liens en anglais)

Il est arrêté pour possession d'explosifs

Dan Bilzerian aime posséder tout ce qui attire l'œil. Les jolies femmes, donc, mais aussi les voitures inabordables, comme son dernier achat, un 6X6 Brabus, qui lui a valu une mise en fourrière spectaculaire (en anglais). Il apprécie également les montres de luxe. Mais il préfère surtout les faire exploser en tirant dessus. Il faut dire que la véritable passion de celui qui est à ses heures acteur et cascadeur dans des films d'action, ce sont les armes à feu en tout genre.

Cette passion pour les armes comprend également un penchant pour les tanks et tout ce qui explose. Or ce hobby est parfois incompatible avec la vie en société. Mercredi 10 décembre, comme le détaille KTLA (en anglais), Dan Bilzerian est arrêté à l'aéroport de Los Angeles. Il est sous le coup d'un mandat d'arrêt provenant du Nevada, où, le 4 novembre, il a été interpellé alors qu'il détenait de l'ammonium, de la poudre d'aluminium et du nitrate d'aluminium, soit un puissant cocktail explosif. Placé en détention mercredi soir en Californie, il est finalement libéré dans la nuit grâce à son avocat.

Pas de quoi calmer le "Blitz", comme il se surnomme. Il poste immédiatement sur les réseaux sociaux un cliché de lui-même, accompagné de deux jeunes femmes allongées dans son jet privé, qu'il commente sobrement : "La prison... Ne refaisons plus ça."

De nombreuses chaînes de télévision ont déjà contacté Dan Bilzerian pour lui proposer d'être le héros d'un show de téléréalité. Il les a pour l'heure toutes refusées, affirmant ne pas chercher la gloire, mais simplement à vivre une vie sans contraintes. Il a d'ailleurs récemment posté une maxime résumant son état d'esprit : "Sois suffisamment riche pour que personne ne te dise ce que tu dois faire."