Cet article date de plus de six ans.

L'auteur du piratage des photos intimes de célébrités condamné à 18 mois de prison

Ce piratage avait notamment mené à la mise en ligne de dizaines de photos dénudées d'actrices.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'actrice Jennifer Lawrence pose pour les photographes avant un défilé Dior, lors de la Fashion week de Paris, le 30 septembre 2016. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Un Américain a été condamné à 18 mois de prison et écroué pour un piratage informatique qui avait débouché sur la mise en ligne, à l'été 2014, de photos intimes de célébrités, dont Jennifer Lawrence, a annoncé la justice américaine. Ryan Collins, 36 ans, a été jugé mercredi 26 octobre par un tribunal de Pennsylvanie, après avoir plaidé coupable en mai.

Quelque 600 victimes

L'accusé s'était introduit dans plus de cent comptes et messageries Apple et Google, dont ceux de nombreuses célébrités, pour y dérober photos et vidéos dénudées de quelque 600 personnes, entre novembre 2012 et septembre 2014. S'ils ont pu démontrer le piratage de ces messageries par Ryan Collins, les enquêteurs n'ont toutefois pas pu l'incriminer dans la mise en ligne des photos intimes de Jennifer Lawrence, Kate Upton ou encore Kirsten Dunst.

"L'accusé s'est introduit dans les comptes en ligne de centaines de victimes et, ce faisant, s'est introduit dans leurs vies", a dénoncé Deirdre Fike, l'agente du FBI chargée de l'enquête. "La peine de prison à laquelle M. Collins a été condamné est la preuve que pirater les comptes des autres et dérober des informations ou des images privées est un crime aux conséquences sérieuses", a-t-elle ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers People

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.