Comment la vie privée de Jennifer Lawrence et d'autres stars se retrouve mise à nu sur internet

Des photos intimes d'actrices ou chanteuses américaines ont été publiées dimanche sur le web. Une pratique qui devient de plus en plus fréquente.

Des photos dénudées de l\'actrice Jennifer Lawrence, ici à l\'avant-première du film \"X-Men : Days of the Future Past\" le 10 mai 2014 à New-York, ont été diffusées sur internet.
Des photos dénudées de l'actrice Jennifer Lawrence, ici à l'avant-première du film "X-Men : Days of the Future Past" le 10 mai 2014 à New-York, ont été diffusées sur internet. (MIKE COPPOLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La vie privée des stars est de plus en plus difficile à préserver. L'actrice américaine Jennifer Lawrence et d'autres célébrités en ont fait l'amère expérience dimanche 31 août, lorsque certaines de leurs photos intimes ont été publiées sur internet.

Et ce n'est pas la première fois qu'un tel scandale se produit. Régulièrement, des stars voient leurs photos privées, où on les voit généralement dénudées, apparaître sur la toile. Piratage informatique, "revenge porn"... Comment ces informations privées finissent par être rendues public ?

Les comptes iCloud hackés

L'origine des photos dénudées de Jennifer Lawrence et d'autres célébrités américaines, diffusées dimanche 31 août sur le forum anonyme 4chan, n'est pas encore identifiée. Le site Mashable (en anglais) affirme toutefois qu'elles proviendraient du piratage des comptes iCloud, le service de stockage en ligne d'Apple, de plusieurs stars américaines.

Parmi les autres victimes recensées par le site, on trouve les actrices Scarlett Johansson et Kirsten Dunst, ou encore la chanteuse Rihanna. Jennifer Lawrence a très vite reconnu l'authenticité des clichés, contrairement à d'autres célébrités comme Ariana Grande. L'agent de l'héroïne de Hunger Games a annoncé des poursuites judiciaires pour "violation flagrante de la vie privée", rapporte Buzzfeed.

Les boîtes mails piratées

Scarlett Johansson n'en est pas à son premier piratage. En 2010, la star de Lucy ou Under the Skin avait vu plusieurs de ses photos intimes diffusées sur internet, rappelle Paris Match. Des clichés provenant du portable de l'actrice Mila Kunis étaient apparus sur la toile le même jour. Au total, une cinquantaine de vedettes américaines, parmi lesquelles Jessica Alba, Tom Cruise ou encore Miley Cyrus, ont été victimes du piratage de leur boîte mail.

Le hacker responsable de la diffusion de ces photos, Christopher Chaney, avait accédé aux comptes personnels de ces stars grâce à des "écoutes téléphoniques illégales". L'homme de 36 ans, qui risquait jusqu'à 121 ans d'incarcération, a finalement écopé de 10 ans de prison en décembre 2012. Il a également été condamné à verser 57 000 euros de réparations à Scarlett Johansson, Christina Aguilera ainsi qu'à des dizaines d'autres personnes dont les comptes avaient été piratés.

Le "revenge porn"

Les premiers à diffuser des clichés intimes des célébrités sont parfois leurs anciens amants, qui pratiquent ainsi le "revenge porn". En 2009, des photos très osées de la chanteuse Rihanna ont ainsi fait le tour du web. Un mauvais coup de pub qui avait alors été attribué à son ex, le rappeur Chris Brown. Le jeune homme avait formellement démenti, affirmant que ces rumeurs étaient "fausses et diffamatoires", rapporte MTV (en anglais).

Deux ans plus tôt, "l'affaire Manaudou" avait agité les médias français. Des images très intimes de la triple championne olympique de natation avaient circulé sur internet en 2007, rappelle France Info. Son avocat avait aussitôt fait retirer les photos et menacé de lancer des poursuites judiciaires contre ceux qui les publieraient. Un magazine italien avait révélé quelques mois plus tard que les clichés avaient été diffusés par l'ancien petit-ami de Laure Manaudou, le nageur italien Luca Marin, selon le site de Jean-Marc Morandini