Cetelem : Michel Polnareff dénonce un préjudice moral

Michel Polnareff demande un million d'euros à la société de crédit Cetelem pour avoir utilisé son image dans sa dernière publicité. Le chanteur, compositeur pop français dénonce un préjudice moral et une atteinte à son image. 

Voir la vidéo
France 3

Depuis 2011, la société de crédit à la consommation Cetelem utilise l'image de Michel Polnareff avec d'autres sosies alors qu'aucun contrat financier n'a été signé. Michel Polnareff s'estime ridiculisé et menace de déposer une assignation pour atteinte aux droits à l'image. Il réclame au groupe bancaire et à l'agence de publicité un million d'euros pour le préjudice patrimonial et moral. 

Connu uniquement par rapport à sa caricature

"Aujourd'hui, la jeune génération connaît Polnareff uniquement par rapport à cette caricature. Il ne voit plus Polnareff comme le compositeur, le chanteur, et je pense que c'est ce qui a pu le plus affecter l'artiste", explique Me Alexandra Hawrylyszyn, avocate de droit à l'image, au micro de France 3.
 
Le chanteur, qui vit aux États-Unis, a découvert par hasard il y a un an la campagne de publicité. "Mais si Polnareff n'aime pas son image dans cette publicité, c'est au moins l'heure de gloire pour son sosie Jean-Louis Barcelona", conclut la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran de la série de publicités Cetelem, où un acteur joue un sosie du chanteur Michel Polnareff.
Capture d'écran de la série de publicités Cetelem, où un acteur joue un sosie du chanteur Michel Polnareff. (CETELEM / YOUTUBE)