Cet article date de plus de huit ans.

Le procès de Jean-Luc Delarue reporté à 2013 en raison de son cancer

Le tribunal correctionnel de Nanterre a décidé de juger seul l'animateur télé lorsque son état de santé lui permettra de comparaître.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Luc Delarue assiste au défilé Dior avec sa compagne, le 21 janvier 2012 à Paris. (FREDERIC BUKAJLO / SIPA)

Jean-Luc Delarue, qui devait être jugé à partir du lundi 2 juillet pour acquisition et détention de cocaïne, ne comparaîtra finalement qu'à compter du 1er février 2013. Le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a reporté la comparution de l'animateur de télévision en raison de son état de santé.

Lors de l'audience, l'avocat de Jean-Luc Delarue, Me Nicolas Huc-Morel, s'est levé pour expliquer au tribunal que son client "souffre d'un cancer de l'estomac et du péritoine qui lui impose de suivre un traitement qui nécessite des hospitalisations", et ne pouvait donc pas être présent.

Vingt grammes de cocaïne par semaine

Après quelques minutes de délibération, la présidente a ordonné une "disjonction avec renvoi contradictoire le 1er février". Le tribunal pouvait également choisir de juger Jean-Luc Delarue dès lundi, malgré son absence.

Six personnes soupçonnées d'avoir organisé ce trafic et douze autres clients qui utilisaient leurs services doivent également être jugés dans cette affaire. Lors de ses auditions, Jean-Luc Delarue a toujours reconnu les faits, déclarant être un gros consommateur de cocaïne depuis plusieurs années, avec une consommation moyenne de vingt grammes par semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.