Pyrénées-Orientales : des cheminées de fée millénaires

Les Orgues d'Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales, sont des colonnes de roche naturelles érigées vers le ciel.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une cathédrale minérale, dont les piliers sont faits de sable et d'argile. Les Orgues d'Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales, sont des cheminées de fée sculptées par l'érosion dans les sédiments vieux de 5 millions d'années. "On se croirait dans le Grand Canyon (États-Unis)", indique une touriste. S'engouffrer dans ces sentiers étroits, c'est comme remonter le temps à l'époque où la mer recouvrait les lieux. Les pluies et les millénaires ont travaillé comme des artistes, modelant et ciselant la roche.

Un paysage classé en 1981

"On se sent tout petit aux pieds de ces falaises (...) c'est un héritage que la nature nous a légué et on en prend soin", raconte le guide Kévin Goubern. Pourtant, ce site a longtemps été dédaigné avant d'être classé et protégé en 1981. Ceux qui avaient tenté de le cultiver l'avaient surnommé "la vallée de l'Enfer". Chaque année, près de 110 000 promeneurs foulent le sable des Orgues d'Ille-sur-Têt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Orgues d\'Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales
Les Orgues d'Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales (FRANCE 2)