Cet article date de plus de cinq ans.

Journées du patrimoine : 17 000 sites à sécuriser en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Journées du patrimoine : 17 000 sites à sécuriser en France
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Visiter l'Élysée, un château, un moulin, une prison ou une usine, chaque année les Journées du patrimoine permettent de découvrir des lieux habituellement fermés au public. La passion française du patrimoine reste intacte.

Des Journées du patrimoine sous haute surveillance, un vrai casse-tête pour les autorités. Les visiteurs d'un jour se prêtent volontiers à cet exercice. 17 000 sites à sécuriser partout en France. À l'Assemblée nationale, Claude Bartolone accueille lui-même ses invités. Des visiteurs ravis de se retrouver sous les lambris de la République malgré des contraintes de sécurité. Au ministère de la Justice, le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas livre à ses hôtes quelques anecdotes dont il a le secret.

Valéry Giscard d'Estaing transformé en guide touristique

Au palais de justice de Reims (Marne), les visiteurs sont venus découvrir un trésor : une crypte moyen-âgeuse avec ses voûtes du 12e siècle. Passer de l'ombre à la lumière des vignes du Bordelais, le Château Pape Clément est un lieu d'exception. Une visite à la découverte des chais pour nous éveiller les papilles. "C'est juste à côté de chez nous et des fois on néglige un petit peu les patrimoines qui sont à côté de chez nous", explique un visiteur. À 90 ans, Valéry Giscard d'Estaing s'est lui transformé en guide touristique le temps d'une journée pour faire visiter le château d'Estaing en Aveyron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Journées du patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.