Notre-Dame de Paris : 175 dépistages du plomb dans le sang ont été réalisés

La présence de plomb autour de la cathédrale Notre-Dame à Paris inquiète toujours. Le nombre d’enfants dépistés en juillet a été multiplié par deux.

Depuis le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris, Alix Dauge nous indique que sur ces "175 dépistages, 16 enfants sont au-dessus du seuil de vigilance et deux ont des taux supérieurs au seuil de déclaration obligatoire. Un premier cas était connu depuis plusieurs semaines. Le second vient donc d’être dépisté. Il s’agit d’un enfant scolarisé dans une école située à proximité de Notre-Dame de Paris. Une école qui est fermée depuis l’incendie."

Plainte contre X

"Pour faire face à cette pollution, un gel doit être très bientôt déposé sur le parvis de Notre-Dame et dans des rues adjacentes pour ensuite, au bout de quelques jours, être retiré, ce qui permettra, en quelque sorte, de décoller les particules de plomb. Associations et syndicats restent tout de même inquiets et jugent ces mesures insuffisantes. Certains réclament même le confinement total de Notre-Dame de Paris. Un collectif a également déposé une plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui", relate Alix Dauge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trou dans la voute laisse entrer la lumière du jour, vu de l\'intérieur de la cathédrale, photographié le 17 juillet 2019
Le trou dans la voute laisse entrer la lumière du jour, vu de l'intérieur de la cathédrale, photographié le 17 juillet 2019 (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)