Incendie de Notre-Dame : un millier de chênes pour reproduire la flèche et son ossature

Publié Mis à jour
Incendie de Notre-Dame : un millier de chênes pour reproduire la flèche et son ossature
Article rédigé par
A.Lay, France 3 Pays de la loire, J.Pires - France 2
France Télévisions

Notre-Dame-de-Paris renaît peu à peu de ses cendres. Après le terrible incendie d’avril 2019, le sillage d’un premier chêne de dimension exceptionnelle, destiné à reconstituer la flèche de la cathédrale, a débuté jeudi 16 décembre à la scierie des Géants en Mayenne.

La machine glisse sous la robe d’écorce. Et peu à peu, la poutre se dessine. Un vieux chêne de 22 mètres, prêt à renaître pour la beauté de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, après l'incendie. Derrière les objectifs de photographes, dans le hangar de cette scierie se joue le premier acte de la reconstruction de la cathédrale. "Mes gars, il n’y en a pas un seul qui a plus de 30 ans. De pouvoir leur offrir ça, c’est une fierté, c’est une aventure", se réjouit Mikaël Renaud, gérant de la scierie des Géants. Les découpes se font par tronçons de 36 cm.

Un millier de chênes

Ces chênes serviront à reformer ce qu’on appelle le tabouret de la flèche. Un socle qui lui permettra de s’ériger solidement vers le ciel et d’être à nouveau admirée de tous. "Je crois que c’est une belle histoire qu’on est en train de construire ensemble", déclare Nicolas Douzain-Didier, délégué général de la Fédération nationale du Bois. En mars dernier dans la forêt de Bercé (Sarthe), ces arbres tombaient de tout leur long. Huit chênes de plus de 20 mètres, sélectionnés pour leur taille. Une fois tous sciés, ils seront stockés de longs mois afin de sécher, puis assemblés dans les ateliers des charpentiers. En 2023, un millier de chênes seront montés sur le chantier pour reproduire à l’identique la flèche et son ossature conçues par Viollet-le-Duc.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.