Rafle du Vel d'Hiv : Emmanuel Macron veut alerter sur l'antisémitisme en France

Publié
Rafle du Vel d'Hiv : Emmanuel Macron veut alerter sur l'antisémitisme en France
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Wittenberg - France 3
France Télévisions

Emmanuel Macron prononcera un discours dans l'après-midi du dimanche 17 juillet, à la gare de Pithiviers, dans le Loiret. Il devrait rappeler que la France n'en a pas fini avec l'antisémitisme. 

Emmanuel Macron va inaugurer, dimanche 17 juillet, un nouveau lieu de mémoire, dans l'ancienne gare de Pithiviers (Loiret), d'où sont partis plusieurs convois pour Auschwitz-Birkenau (Pologne) durant la Seconde Guerre mondiale. "Emmanuel Macron va rappeler que le contexte est très différent de celui de 1995, la première fois où un président français, Jacques Chirac en l'occurrence, avait reconnu le rôle de la France dans la rafle du Vel d'Hiv, le rôle des autorités françaises", indique le journaliste Jeff Wittenberg, en direct de Pithiviers. 

Progression de l'antisémitisme dans la société française

Le président se prononcera sur la progression de l'antisémitisme dans la société française. "Il y a des actes antisémites, nombreux chaque année, mais il y a aussi, dira-t-il, un antisémitisme insidieux, préoccupant, qui s'installe dans certains débats, en particulier l'an dernier, lorsqu'à l'initiative d'un candidat à la présidentielle, Éric Zemmour, certains se sont interrogés sur le rôle qu'aurait eu le maréchal Pétain pendant la guerre, jusqu'à dire (…) qu'il aurait pu sauver des juifs français", rapporte le journaliste. Emmanuel Macron devrait donc doubler son "rappel historique" d'une "mise en garde contre le révisionnisme". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.