Politique : les 50 ans d'histoire du Front national, devenu depuis Rassemblement national

Publié Mis à jour
Politique : l'histoire du Front national, devenu Rassemblement national en 50 ans
Article rédigé par
C. Motte, B. Vignais, J. Pelletier J.-F. Lons, B. Blanc, N. Murviedro - France 3
France Télévisions

Le Front national est né en 1972. En 50 ans, la formation politique d'extrême droite est devenue incontournable dans la vie politique française.  

En novembre 1972 naissait le Front national (FN), à l'initiative du mouvement néofasciste Ordre nouveau et avec quelques figures de la collaboration. Son président est alors Jean-Marie Le Pen. "Je faisais partie déjà de ces Français qui étaient en attente d'une autre offre politique, qui défende l'identité française", explique Bruno Gollnisch, ancien vice-président du Front national. En 1986, une trentaine de députés entrent à l'Assemblée nationale grâce à la proportionnelle.  

Une rhétorique xénophobe 

Le FN s'appuie sur une rhétorique xénophobe assumée. Jean-Marie Le Pen devient chef de file de l'extrême droite et tient le parti durant 40 ans. Pendant cette période, il est condamné pour ses propos négationnistes. Avec le temps, le FN se fait une place dans le paysage électoral. Le 21 avril 2002, Jean-Marie Le Pen arrive au second tour de l'élection présidentielle, face à Jacques Chirac. Marine Le Pen devient ensuite présidente du parti et change son nom en Rassemblement national.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.