Manche : la baie du Mont-Saint-Michel, belle mais dangereuse

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Manche : la baie du Mont-Saint-Michel, belle mais dangereuse
France 3
Article rédigé par
C. Laronce, N. Berthier, F. Malivelle, G. Liaboeuf, drone : Ready Prod - France 2
France Télévisions

Le rendez-vous du vendredi du 12/13 de France 3 vous emmène au Mont-Saint-Michel, le deuxième monument le plus visité en France après l'Arc de Triomphe. Le site normand est unique et bâti au milieu de cette immense baie classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Une baie aussi belle que dangereuse. 

Aux confins de la Normandie et de la Bretagne, le Mont-Saint-Michel (Manche) impose sa silhouette. Au gré des marées, le géant de pierre devient une forteresse au milieu des flots, ou un château échoué sur le sable. Chaque jour, un tracteur repousse les sédiments laissés par la mer devant l'entrée du site. Aux abords du Mont-Saint-Michel, même les riverains les plus habitués se méfient des sables mouvants. 

400 000 randonneurs par an

Dans la baie qui encercle le monument, les touristes sont nombreux à se balader, pieds nus, à marée basse. Soudain, le sol se dérobe sous leurs pieds. Le piège se referme, mais on peut en ressortir, grâce aux indications d'un guide. "On a l'impression de braver la nature", sourit un jeune touriste. Pendant l'excursion, le groupe parcourt sept kilomètres de sensations dans les rivières et les bras de mer. Chaque année, 400 000 randonneurs arpentent la baie, tous hypnotisés par les grands espaces autour du Mont-Saint-Michel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.