Débarquement : comment les Alliés ont piégé les Allemands

Saviez-vous que les services secrets britanniques avaient berné les Allemands ? Et ce grâce à l'opération Fortitude, le plus grand bluff de la Seconde Guerre mondiale.

FRANCEINFO

Les Alliés ont fait croire aux nazis que le Débarquement aurait lieu sur les côtes du Nord-Pas-de-Calais. C'est ce qu'on a appelé l'opération Fortitude. Des centaines d'avions gonflables ont ainsi été installés à Douvres (Royaume-Uni). Il y avait même des tanks et des camions gonflables. 11 divisions fantômes qui ont leurré les Allemands. Au même moment, des milliers de faux messages codés sont diffusés à la radio.

Cap vers Gibraltar

Dans les mois qui ont précédé l'opération, 18 000 messages vont être écoutés par les Allemands. De plus, un lieutenant australien est recruté par les Anglais. Il a été choisi parce qu'il était le sosie du général Montgomery, chef des armées terrestres alliées. Le faux général est envoyé à Gibraltar (Royaume-Uni) une semaine avant le Débarquement pour faire diversion. Cette mascarade sera un succès, les Allemands vont en effet croire qu'une autre opération se prépare ailleurs, bien loin de la Normandie.

Des soldats britanniques à Bénouville (Calvados), en juin 1944. 
Des soldats britanniques à Bénouville (Calvados), en juin 1944.  (AFP)