D-Day : ces légendes qui alimentent la grande histoire

La journaliste Valérie Heurtel revient en plateau sur les anecdotes qui alimentent la légende du débarquement du 6 juin 1944.

FRANCE 3

Dans la grande histoire du Débarquement, il y a les petites histoires qui viennent alimenter la légende. Parmi elles, celle qui consiste à prétendre que des avions et des chars en plastiques avaient été utilisés pour leurrer les Allemands. "Pour tromper les Allemands, les alliés vont leur faire croire que le débarquement aura lieu dans le nord de la France, et en Normandie", confirme sur le plateau du 13 Heures la journaliste Valérie Heurtel.

Des navires en toile et des soldats comanches

"Sur la côte anglaise, en face du Pas-de-Calais, ils installent un décor de cinéma. Des tanks gonflables, des faux avions, des faux navires fabriqués avec de la toile et des tubes de ferraille. Ça, plus des messages radio bidons, l'opération est appelée Fortitude. Et les Allemands sont tombés dans le piège", détaille-t-elle. Autre légende, celle d'Amérindiens qui auraient débarqué aussi. "Ils étaient treize Comanches. Et ils nous ont rendu un sacré service", confirme Valérie Heurtel. En effet, ils parlaient une langue inconnue de l'ennemi, permettant d'envoyer des messages codés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats américains lors d\'une cérémonie d\'hommage aux victimes du débarquement de 1944, organisée le 6 juin 2017 sur la plage d\'Utah Beach (Manche). 
Des soldats américains lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes du débarquement de 1944, organisée le 6 juin 2017 sur la plage d'Utah Beach (Manche).  (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)