Corrèze : après le témoignage d’un ancien résistant, des fouilles pour retrouver des corps de soldats allemands ont été lancées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Corrèze : après le témoignage d’un ancien résistant, des fouilles pour retrouver des corps de soldats allemands lancées
Corrèze : après le témoignage d’un ancien résistant, des fouilles pour retrouver des corps de soldats allemands lancées Corrèze : après le témoignage d’un ancien résistant, des fouilles pour retrouver des corps de soldats allemands lancées (France 2)
Article rédigé par France 2 - J.Wild, S.Broomberg, P.Maire, A.d'Abrigeon
France Télévisions
France 2
Depuis l’après-midi du mercredi 16 août en Corrèze à Meymac, des fouilles ont été lancées pour retrouver les restes des soldats allemands exécutés en juin 1944. Le lieu était tenu secret jusqu’aux révélations du résistant Edmond Réveil.

Des premiers coups de pelle pour lever un secret profondément enfoui depuis 80 ans. La terre renfermerait les corps de soldats allemands fusillés par des résistants en juin 1944. Un chantier historique, révélé par le témoignage d’un ancien maquisard presque centenaire, Edmond Réveil. Le 8 juin 1944, il a 18 ans lorsque la résistance décide de reprendre la ville de Tulle aux Allemands. Il fait partie des maquisards qui attaquent la garnison. 47 soldats allemands et une femme accusée d’avoir collaboré sont faits prisonniers. "On les avait ramenés prisonniers de Tulle. Mais on n’avait pas de structure pour les garder et les Allemands étaient encore là", confiait-il. Des aveux nécessaires selon les habitants du village.  

Des fouilles de dix jours 

Les recherches suscitent de nombreuses attentes auprès des historiens et associations d’anciens combattants françaises ou allemandes. "On peut avoir des infos sur ce qu’il s’est passé, par exemple la façon dont ils ont géré les morts, s’ils sont tous ensemble dans une fosse, ou enterrés individuellement", précise Marine Meucci, archéo-anthropologue. Les fouilles se poursuivront pendant dix jours. Si des corps sont exhumés, des experts tenteront de les identifier avant de les restituer à leurs familles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.