Bicentenaire de Napoléon : une cérémonie sobre qui tranche avec les précédentes commémorations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bicentenaire de Napoléon : une cérémonie sobre qui tranche avec les précédentes commémorations
FRANCE 3
Article rédigé par
C.Demangeat, P.Moisson, M.Cazaux, S.Korwin - France 3
France Télévisions

Il y a 200 ans, Napoléon s'est éteint sur l'île de Sainte-Hélène à l'âge de 51 ans. Après une cérémonie à l'Institut de France, Emmanuel macron s'est rendu aux Invalides à Paris pour commémorer le bicentenaire de la mort de l'empereur.

Il s'agit là d'une image symbolique : le président de la République Emmanuel Macron et son épouse se sont tenu mercredi 5 mai devant le tombeau de l'Empereur Napoléon à l'hôtel des Invalides à Paris. Malgré les polémiques, il a tenu à commémorer ce bicentenaire. "Napoléon est une part de nous", a assuré Emmanuel Macron. "De l'Empire, nous avons renoncé au pire, et de l'Empereur, nous avons embelli le meilleur sans céder jamais à la tentation du procès anachronique qui consisterait à juger le passé avec les lois du présent", a-t-il déclaré.

Le centenaire de sa mort fêté en grande pompe en 1921

La cérémonie, simple, tranche avec celle organisée par son lointain prédécesseur. En 1921, le centenaire de la mort de Napoléon est célébré en grande pompe par le président Alexandre Millerand. À l'époque, Napoléon est vu comme le rassembleur de la nation. En 1969, Georges Pompidou a choisi le lieu de naissance de l'Empereur à Ajaccio, en Corse, pour célébrer le bicentenaire de sa naissance, et ce, avec un discours hagiographique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.