Artisanat : le métier de dinandier ou l'art de transformer le métal

Publié Mis à jour
Artisanat : le métier de dinandier ou l'art de transformer le métal
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Lassaga, D.Breysse, N.Trau - France 2
France Télévisions

Un dinandier, métier qui remonte au XIVe siècle, est chargé de transformer les feuilles de métal en un objet décoratif par exemple. 600 ans après, des artisans se réapproprient ce savoir-faire, comme Jonathan à Gaillac, dans le Tarn.

Il suffit de pousser la porte pour revenir dans un autre temps. Un univers de labeur, de cuivre, où la matière s’exprime sous les doigts et les marteaux du dinandier. La dinanderie est apparue au XIVe siècle dans la ville de Dinant, en Belgique. Ancien cadre dans l’industrie, Jonathan Soulié est dinandier à Gaillac (Tarn) depuis six ans. C’est sa façon à lui de conserver le patrimoine, dans un style épuré et contemporain. Au départ de chaque produit, une simple feuille de cuivre de quelques millimètres et de vieux outils, dont certains ne se trouvent même plus.

Tordre la matière


"Pouvoir, à partir d’outils très rudimentaires, avec un geste manuel, mettre en forme une feuille de métal c’est quelque chose qui m’a touché parce qu'on est vraiment dans la simplicité", estime l’artisan. Un véritable savoir-faire : la main droite frappe tandis que la main gauche oriente la pièce. Une succession de martelages et de chauffes permettent de tordre la matière pour en faire une sculpture. La France ne compte plus qu'une dizaine de dinandiers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.