14 juillet : l’étrange destin de la Marseillaise

Ce mardi 14 juillet, la Marseillaise résonnera une nouvelle fois. Mais quelle est l’histoire de ce chant de guerre devenu symbole de la République ?

France 3

Mardi 14 juillet, la France célébrera la fête nationale, soit l’anniversaire de la prise de la Bastille qui marque la fin de la monarchie dans notre pays. C’était en 1789. Une date d’anniversaire durant laquelle résonne la Marseillaise lors des traditionnels défilés militaires. Cette année, la cérémonie sera dédiée aux soignants. Mais d’où vient cette Marseillaise, la musique la plus solennelle de la République ?

Une histoire pas si tranquille

En 1792, la France révolutionnaire entre en guerre contre l’Autriche. Rouget de Lisle compose une mélodie inspirée par Mozart. La France gagne la guerre, mais perd sa chanson. En 1804, Napoléon la remplace par le chant du départ, puis remplacé sous Louis-Philippe par La Parisienne. En 1940, le maréchal Pétain écarte la Marseillaise pour la remplacer par sa chanson. À la libération, Charles de Gaulle remet d’aplomb la bonne partition, celle qui fait rayonner la France. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les commémorations du 8-Mai, le 8 mai 2019, sur les Champs-Elysées, à Paris.  
Les commémorations du 8-Mai, le 8 mai 2019, sur les Champs-Elysées, à Paris.   (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)