L'Hermione : un long projet devenu réalité

Près de 20 années auront été nécessaires pour réaliser la réplique de l'Hermione, frégate de La Fayette, qui partira samedi 18 avril rejoindre le continent américain. Le reportage de France 3.

FRANCE 3

Jusque-là confinée aux livres d'histoire, la frégate de La Fayette redevient réelle. 235 ans séparent l'originale de sa réplique, qui prendra le départ pour les États-Unis demain, samedi 18 avril. "De voir ça, c'est vraiment unique", s'émerveille un spectateur. Le chantier aura duré presque 20 ans. Chaque pièce a été assemblée dans le radier de l'arsenal de Rochefort (Charente-Maritime), là où est née l'Hermione. La frégate a été construite à l'identique avec les méthodes d'antan. "Il fallait réinventer des métiers qui avaient disparu, aller chercher des plans que l'on n'avait pas", explique à France 3 Benedict Donnelly. Il est le président de l'Association Hermione-La Fayette.

60 marins volontaires

Trouver des financements et des bois aux bonnes courbures, telles ont été les missions à accomplir. La coque de l'Hermione a été mise à l'eau en 2012. Pour construire ce bateau, moins de 20 salariés ont été mobilisés contre 300 personnes au XVIIIe siècle.  La réplique a pu voir le jour grâce au travail des bénévoles. Et les visites payantes ont permis au projet de prendre forme. 4,25 millions visiteurs ont assuré 60% du projet.

Les Américains ont également investi. À bord de la frégate, 60 marins volontaires ont tout abandonné pour participer à l'aventure de cette traversée de 27 jours.

Le JT
Les autres sujets du JT