Namibie : au Cheetah Conservation Fund, comment les chiens sauvent les guépards

Publié Mis à jour
Namibie : au Cheetah Conservation Fund, comment les chiens sauvent les guépards
France 2
Article rédigé par
N.Bertrand, L.Chaussoy, J.Barrère - France 2
France Télévisions

La Namibie est l’un des rares pays où vivent encore des guépards. Pour les protéger, il faut inciter les bergers à ne pas les abattre lorsqu'ils attaquent leurs troupeaux. Pour cela, un sanctuaire a trouvé une idée : élever des chiens de berger.

Au Cheetah Conservation Fund, un immense sanctuaire de 800 hectares, tout au nord de la Namibie, une trentaine de rescapés se réveillent tout doucement. Quand Léa Petersen, la responsable des guépardsrentre dans l’enclos, les guépards savent qu’il est l’heure de manger, et de faire un peu de sport. Les maintenir en forme est essentiel. Les vétérinaires et les soigneurs comme Léa essaient de leur offrir une vie paisible, loin des mauvais traitements auparavant subis.

Les guépards ont peur des chiens

Ces guépards sont des survivants de leur espèce : en un siècle, la population de guépard a diminué de 90 %. En 1900, on en comptait plus de 100 000 dans le monde. Aujourd’hui, il en reste environ 7 000, dont la moitié en Namibie. "Les guépards sont en très grand danger, je pense. Le problème ici, ce sont les fermiers qui n’arrivent pas à vivre avec eux, alors ils les tuent", explique Léa Petersen.

Pour éviter cette situation, le sanctuaire a mis en place un programme unique : des Bergers d’Anatolie protègent les troupeaux de chèvres et de moutons des attaques de guépard. Ces derniers ont en effet peur des chiens, et les évitent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.