VIDEO. Jean-Luc Lahaye récuse les accusations de pédopornographie

Convoqué par la justice pour corruption de mineure aggravée, le chanteur Jean-Luc Lahaye se défend, vendredi sur Europe 1.


Jean-Luc Lahaye : "Je suis poignardé dans ma... par Europe1fr
EUROPE 1

Le chanteur Jean-Luc Lahaye se défend, vendredi 13 février, des accusations de pédopornographie devant le micro d'Europe 1. "Aucune photo à caractère pornographique, encore moins pédophile" ne serait stockée sur son ordinateur saisi par la justice, explique-t-il.

De source judiciaire, Jean-Luc Lahaye devra comparaître devant le tribunal pour "corruption de mineure aggravée par l'utilisation d'un réseau de communication électronique pour une proposition sexuelle à une mineure de moins de 15 ans" et "détention d'image pornographique représentant des mineurs".

"Je n'ai aucune addiction et aucune attirance pour les enfants" assène le chanteur, convoqué devant le tribunal le 23 mars "pour s'expliquer", dit-il. "Il n'y a aucune plainte du tout. La famille [de la victime présumée, âgée de moins de 15 ans] qui a été interrogée, est outrée aujourd'hui", ajoute-t-il.

Condamné en 2007 pour une relation sexuelle

"Sur mon compte Facebook arrivent des tas de conversations, des tas de sollicitations, je ne suis pas responsable des choses que l'on m'envoie" et il existerait "plus d'une centaine de profils à mon nom sur Facebook, avec ma photo". L'homme déclare qu'il reçoit des centaines de photos  à caractère sexuel provenant de fans. "J'ai une tendance à être attiré [par des femmes] âgées de 18 à 35 ans, plutôt que par des femmes de 60 ans", confie l'homme âgé de 62 ans.

L'artiste avait déjà été condamné, début 2007, à 10 000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans. Cette fois, il a été arrêté pour des faits remontant à 2013. "C'est une tempête dans un verre d'eau (...), je suis poignardé dans ma dignité d'homme" conclut-il.

Jean-Luc Lahaye lors d\'une émission de télévision, en Belgique, le 22 février 2008.
Jean-Luc Lahaye lors d'une émission de télévision, en Belgique, le 22 février 2008. (BELGA MAG / AFP)