Cet article date de plus d'un an.

Liam Gallagher joue le valet de Cantona, BTS revisite "Le lac des cygnes", Tame Impala remonte le temps : les vidéos qu'il ne fallait pas louper la semaine dernière

Avez-vous vu les derniers clips de Liam Gallagher, Tame Impala, Gorillaz et Nicolas Godin ? Et la vidéo de BTS chez James Corden ? Si oui, passez votre chemin.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Eric Cantona dans le clip illustrant Once, une chanson de Liam Gallagher. Un clip signé Charlie Lightening. (CHARLIE LIGHTENING / SAISIE ECRAN YOUTUBE)

Des dizaines de clips et de vidéos sortent toutes les semaines mais les semaines ne se valent pas toutes. Celle qui débutait le 27 janvier 2020 valait le détour. Pour ceux qui avaient la tête sous l'eau, voici les cinq vidéos qu'il ne fallait pas louper.

1Liam Gallagher joue le valet de Cantona

Après avoir été champion d'Angleterre à quatre reprises au sein du club Manchester United, le footballeur et attaquant français Eric Cantona est un personnage culte outre-Manche, et particulièrement à Manchester. Son surnom ? Eric the King. C'est justement ce rôle royal que lui fait endosser Liam Gallagher dans son nouveau clip, l'ex-chanteur d'Oasis, peu connu pour son humilité, se donnant pour une fois le rôle de valet et de chauffeur. La caméra de Charlie Lightening y suit donc Cantona en peignoir, avec et sans couronne, chantant à tue-tête ladite chanson en levant le coude dans les pièces de son vaste château.

L'occasion de redécouvrir Once, l'une des chansons les plus réussies du second album solo de Liam Why Me Why Not. L'occasion, aussi, de nous rappeler la sortie d'un EP de huit titres acoustiques (donc certains du répertoire d'Oasis) à quelques jours de son concert prévu le 21 février au Zénith de Paris (complet). 

2Tame Impala remonte le temps

A quelques jours de la sortie du quatrième album studio de Tame Impala, le très attendu Slow Rush annoncé pour le 14 février, Kevin Parker (l'homme-studio de Tame Impala) publie enfin un premier clip. Dans cette vidéo montée comme un long plan-séquence, la caméra tourne en rond à une fête de mariage où les personnages restent mais où les tenues évoluent avec les époques, y compris celles du chanteur. 



Les images signées Terry Timely font échos aux paroles de la chanson, qui évoque les souvenirs, que l'on ressasse ou qui nous hantent, et même ces terribles souvenirs qui finissent pas se muer en bons souvenirs. Accueillez-les, affrontez-les ou effacez-les de votre mémoire, nous conseille Kevin Parker en substance.

3Les personnages de Gorillaz en studio

Le groupe emmené par Damon Albarn a annoncé son retour jeudi avec un nouveau morceau, Momentary Bliss, accompagné de ce clip qui mélange inserts animés et prises de vue réelles. On y voit les personnages virtuels du groupe imaginés et dessinés par Jamie Hewlett en studio avec les chanteurs et musiciens britanniques invités, en l'occurence le rappeur Slowthai et le groupe Slaves.  

Ce clip annonce le nouveau projet Song Machine, une sorte de playlist alimentée par le groupe quand bon lui semblera et apparemment avec de nombreux invités. Or, si l'on en croit les derniers indices laissés par Gorillaz sur les réseaux sociaux, le prochain invité ne serait autre que... Tame Impala! 

4BTS revisite "Le lac des cygnes"

Le groupe phare de la K-Pop coréenne continue sa conquête des charts américains et soigne ses apparitions télévisées. Invités de James Corden le 27 janvier, les sept membres de BTS ont présenté pour la première fois sur scène leur nouveau single Black Swan avec une chorégraphie millimétrée. Vêtus de costumes noirs et dansant pieds nus, les jeunes garçons ont évolué avec élégance, donnant via un trompe-l'oeil l'impression de marcher sur l'eau (du lac).

Sans être forcément sensible à ce groupe et à ses shows ultra calibrés, force est de leur reconnaître une certaine grâce et une rigueur remarquable. De quoi faire fondre en tout cas des bataillons de jeunes filles, dont on pouvait entendre les cris chez Corden. 

5Nicolas Godin (Air) retombe en enfance chez lui à Versailles

Nous avons commencé ce round-up avec le roi Cantona, nous le terminons avec un roi en culottes courtes censé représenter Nicolas Godin, enfant, à Versailles où il a grandi. Le bijou pop Catch Yourself Falling, avec le chanteur Alex Taylor de Hot Chip, est extrait du nouvel album solo de Nicolas Godin Concrete & Glass inspiré d'architectures remarquables. Le parc du Château de Versailles, avec ses jardins à la française, ne comptait pas parmi ces lieux architecturaux mais il fait sans doute vibrer une corde sensible chez lui.

"Quand j'écoute Catch Yourself Falling je l'imagine enfant explorant les jardins du Château de Versailles, j'ai donc eu envie de le représenter en jeune roi à la chevelure rousse", explique le réalisateur Joseph Bird. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.