Le documentaire "Billie Eilish : The World's a Little Blurry" est une plongée intime dans la naissance d'une icône générationnelle

Le documentaire très attendu sur la jeune chanteuse américaine Billie Eilish est visible dès ce vendredi sur Apple TV. Plongée intime dans son quotidien sur de longs mois, il raconte la genèse du projet artistique de cette adolescente au parcours fulgurant. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Billie Eilish dans le documentaire de R.J. Cutler "Billie Eilish : The World's a Little Blury" sorti le 26 février 2021 sur Apple TV. (APPLE TV)

Les millions d’admirateurs de l’Américaine Billie Eilish, 19 ans, attendent ce documentaire avec impatience. The World’s a Little Blurry (Le monde est un peu flou), disponible à partir de ce vendredi 26 février sur Apple TV, ne devrait pas les décevoir. Plongée quasi sans filtre sur 24 mois dans le quotidien de la jeune chanteuse phénomène, ce film de 2h20 réalisé par R.J. Culter (The War Room) est aussi le portrait sensible d'une adolescente aux prises avec ses démons.

On la suit durant l’écriture et l’enregistrement de son premier album When We Fall Asleep Where Do We Go ?, sorti en mars 2019, mais également sur et hors scène durant sa tournée internationale, du saut du lit à ses tournages de clips, et jusqu’à son couronnement l’année suivante aux Grammy Awards, où elle a raflé, à 18 ans, cinq trophées.

Les hauts et les bas d'une icône naissante

Le réalisateur, qui a bénéficié en supplément de beaucoup d'images tournées par Billie et sa famille (en particulier une GoPro fixée dans la chambre de son frère, allumée au gré de leur inspiration), a su capter les hauts et les bas, les moments clé, les grandes joies, les frustrations mais aussi les peines cachées de la jeune Billie, connue pour ses textes sombres (elle s’en est émue rétroactivement en voyant le film, s’étonnant que quelqu’un ait pu sasisir sur pellicule "l’enfer" qu’elle vivait, alors qu’elle faisait tout pour n’en rien laisser paraître).

L’album prend forme sous nos yeux au fil des semaines, au domicile familial de Los Angeles, dans la chambre de son frère Finneas, puis sous l’œil de plus en plus inquisiteur de sa maison de disques, alors que sa notoriété démarre en flèche.

On comprend vite la vision artistique très claire que Billie a de son projet, notamment lorsqu’elle réalise dans son jardin les premiers essais du clip When The Party’s Over, en dirigeant sa mère alors qu’elle n’a pas encore 17 ans.

En tournée, on voit les rapports empathiques que la jeune fille entretient avec ses fans mais on perçoit aussi la pression de plus en plus écrasante qui pèse sur ses épaules, son isolement croissant, et combien l’hyper présence aimante et attentive de ses parents et de son frère Finneas (qui co-signe et produit toutes ses chansons) compte.

Billie Eilish entourée de l'équipe de tournage dans "Billie Eilish : The World' a Little Blury" de R.J. Culter diffusé par Apple TV à partir du 26 février 2021. (APPLE TV)

Une adolescente au projet artistique clair

S’il lève le voile sur la conception et les coulisses d’un album, mais aussi sur la psychologie tourmentée d'une artiste remarquable, ce film est surtout le récit d’une double éclosion : à la fois celui d’une jeune fille en jeune femme, et celui de cette même personnalité en pop star, icône générationnelle adulée par des millions de jeunes (et de moins jeunes) autour du monde.

La force de Billie Eilish, nous prouve ce documentaire, c’est d’être à la fois comme les autres et différente. Elle est une adolescente "millénial" ordinaire, en plein chamboulement intime et émotionnel, avec ses chagrins, ses peurs, ses doutes et ses questionnements. Mais elle est différente parce qu’hyper talentueuse, bien entourée et très au clair avec son projet. Si elle n’en était pas consciente au départ, elle est déterminée désormais à transformer son mal-être existentiel en art. Et à offrir ce faisant à ses semblables des chansons (et sans doute bientôt des longs-métrages) dans lesquelles ils se retrouvent comme nulle part ailleurs.

>> Lire 5 choses apprises sur la chanteuse Billie Eilish dans le documentaire "The World's a Little Blurry"

"Billie Eilish : The World's a Little Blurry" de R.J. Culter est disponible dès vendredi 26 février en exclusivité sur Apple TV

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.