Culture : Ibrahim Maalouf face au métier d’ingénieur de son

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Culture : Ibrahim Maalouf face au métier d’ingénieur de son
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Le trompettiste Ibrahim Maalouf a rencontré Oscar Ferran, ingénieur du son, pour mettre en lumière ce métier de l’ombre.

Oscar Ferran, ingénieur du son, a échangé avec le trompettiste Ibrahim Maalouf pour le 23 Heures de franceinfo. "Je suis ingénieur du son, en gros c’est la personne qui place des micros, qui mix les sons ensemble à partir de plein de sources différentes. Donc techniquement c’est être capable de faire les bons choix pour mettre le bon micro", a raconté l’artiste, interrogé sur son métier.

"Il n’y a pas de culture noble"

"Il y a une fois où je t’ai rencontré mais toi tu ne m’as pas rencontré, en 2015. J’étais stagiaire sur un album, toi t’es venu poser une trompette. Il y avait plein de guest", a-t-il rajouté. "Ce qui m’a le plus marqué je pense, c’était il n’y a pas longtemps, sur le dernier disque qu’on a fait ensemble. C’est le premier disque où j’ai tout fait de A à Z", a rajouté l’artiste. "J’ai la chance de ne pas beaucoup travailler en live, donc c’est plus au niveau personnel que la pandémie me touche." "Il n’y a pas de culture noble ou pas noble", a-t-il conclut.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.