Nice. Le FN attend Madonna de pied ferme

La star, en concert à Nice, va-t-elle diffuser le clip dans lequel Marine Le Pen apparaît affublée d'une croix gammée ? Réponse mardi soir.

Des militants du FN recouvrent les affiches annonçant le concert de Madonna par des affiches de Marine Le Pen, le 18 août 2012 à Nice (Alpes-Maritimes).
Des militants du FN recouvrent les affiches annonçant le concert de Madonna par des affiches de Marine Le Pen, le 18 août 2012 à Nice (Alpes-Maritimes). (ERIC GAILLARD / REUTERS)

POLITIQUE - Un concert de Madonna passe rarement inaperçu. Piques contre Marine Le Pen au Stade de France, soutien aux Pussy Riot à Moscou, critiques contre la politique homophobe menée à Saint-Petersbourg... Mardi 21 août, la star achève sa tournée française à Nice (Alpes-Maritimes), où chacun guettera une éventuelle provocation de sa part.

Lors du premier concert de sa tournée mondiale, à Tel-Aviv (Israël) le 31 mai, Madonna, qui dit vouloir combattre par la musique "toutes les formes de discrimination", avait diffusé une vidéo dans laquelle apparaissait brièvement la présidente du FN, affublée d'une croix gammée sur le front. Marine Le Pen avait alors prévenu que si la star "fai[sait] ça en France, on l'attendra au tournant".

Le FN menace

Et elle l'a fait : le 14 juillet, lors de son concert au Stade de France, la chanteuse a rediffusé le clip litigieux, entraînant le dépôt immédiat par Marine Le Pen d'une plainte pour injure. Le 26 juillet, lors d'un show à l'Olympia devenu célèbre pour d'autres raisons, la star a de nouveau pris à partie la responsable du FN, tout en vantant la tradition de tolérance et d'accueil de la France envers les artistes.

Madonna récidivera-t-elle mardi soir ? Le FN a d'ores et déjà fait savoir qu'il ne tolérerait pas que la chanteuse assimile une nouvelle fois Marine Le Pen au nazisme. Les "quelques secondes [de la vidéo] sont injurieuses pour Marine Le Pen et les 7,5 millions de Français qui ont voté pour elle. (...) Les tribunaux ont été saisis" à Bobigny, "ils le seront à Nice si Madonna réitère la provocation", prévient Gaël Nofri, l'un des responsables du FN à Nice.

Un concert pas complet

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une dizaine de militants du parti d'extrême droite ont d'ailleurs couvert les affiches du concert de Madonna par d'autres représentant le visage de Marine Le Pen. Pour Gaël Nofri, Madonna, qui peine à "remplir des concerts désespérément vides", cherche juste à "créer une dynamique à des fins purement commerciales". Mais elle oublie que "Marine Le Pen représente un électeur sur quatre sur la Côte d'Azur".

Tout comme le Stade de France il y a un mois, le stade Charles-Ehrmann de Nice n'affiche pas complet. Selon les organisateurs, interrogés lundi par l'AFP, entre 30 000 et 33 000 billets ont été vendus à des prix allant de 51 à 166 euros. Selon Nice-Matin, devant ces difficultés de remplissage, l'exploitant aurait alloué des invitations à la mairie de Nice, laquelle en aurait fait bénéficier plus de 4 000 de ses employés. Des Jeunes populaires de l'UMP auraient aussi reçu des invitations.