Musique : le streaming a le vent en poupe

De nombreux particuliers écoutent de la musique en ligne. Mais ce phénomène n'enchante pas tous les musiciens. 

FRANCE 3

Depuis quelques années, le marché de la musique se retrouve complétement chamboulé. Alors que les ventes de disques sont en chute libre, le streaming, lui, a augmenté de 43 % en un an seulement.

Mais un tel succès est à double tranchant : si l'écoute de musique en ligne permet à de jeunes chanteurs et musiciens de se faire connaître, ces derniers ne s'estiment pas assez bien payés en retour.

Une loi bientôt discutée

"Au début du streaming j'ai vu que j'avais 76 000 écoutes en Russie et ça m'a rapporté 1,61 euro", se souvient le compositeur Jean-Jacques Milteau au micro de France 3. Et pour cause, sur un abonnement de 9,99 euros, les artistes-interprètes ne gagnent que 0,46 euro. Pire encore, dans le cas du streaming gratuit, financé par la pub, ce montant est divisé par dix.

Aujourd'hui, le problème se retrouve à l'Assemblée nationale. En effet, à partir de lundi, une loi va être discutée par les députés pour trouver une solution.

Le JT
Les autres sujets du JT
D\'après une enquête Ipsos, 89% des 15-30 ans sont de grands adeptes de la musique écoutée au casque audio, en particulier avant d\'aller se coucher.
D'après une enquête Ipsos, 89% des 15-30 ans sont de grands adeptes de la musique écoutée au casque audio, en particulier avant d'aller se coucher. (ONOKY / BROOKE AUCHINCLOSS / BRAND X / GETTY IMAGES)