Musique : "La seule façon de rendre hommage aux monstres sacrés, c'est de chanter leurs chansons de manière différente", confie Angélique Kidjo

Publié Mis à jour
Musique : « La seule façon de rendre hommage aux monstres sacrés, c’est de chanter leurs chansons de manière différente », confie Angélique Kidjo
franceinfo
Article rédigé par
M. Mompontet - franceinfo
France Télévisions

Angélique Kidjo est de retour avec un nouvel album, Queen of Sheba. Elle sera en concert au théâtre du Châtelet (Paris), le 11 juin.

C’est avec un nouvel album, Queen of Sheba, qu’Angélique Kidjo fait son grand retour. Elle sera en concert au théâtre du Châtelet (Paris), le 11 juin. Comment décrire ce moment sur scène ? "Je ne sais pas à quoi ressemble le paradis, mais s’il ressemble à ce que je ressens sur scène, le jour où je mourrai, le bon Dieu doit s’attendre à un bordel pas possible. Je vais faire des concerts tous les jours", précise Angélique Kidjo.

"Je ne revendique pas d’influence"

Pour son concert, l’artiste a décidé de reprendre des monstres sacrés de la chanson française. "Ces monstres sacrés sont, seront toujours, personne ne peut les remplacer. La seule façon de leur rendre hommage c’est de chanter leurs chansons de manière différente pour leur permettre de continuer à vivre avec nous", assure Angélique Kidjo. En 2021, le magazine Times l'a classée parmi les 100 femmes les plus influentes du monde. "Je ne revendique pas d’influence, je fais ce que je peux quand on me demande de le faire", précise la chanteuse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.