Michel Sardou se défend d'être raciste après la publication d'une lettre xénophobe signée de son nom

Le chanteur a réagi, mardi, sur France Info, alors qu'un texte qui lui est attribué condamne une "France colonisée par des gens d'origines diverses" qui entraînent "la destruction de notre civilisation".

Michel Sardou aux Folies Bergère, à Paris, le 2 juin 2014.
Michel Sardou aux Folies Bergère, à Paris, le 2 juin 2014. (FRANÇOIS GUILLOT / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je n'ai jamais été raciste de ma vie, ni islamophobe !" Michel Sardou s'est indigné, mardi 6 janvier sur France Info, après la publication d'une fausse lettre xénophobe écrite en son nom. "Je suis abasourdi, effondré, sur le cul. Je suis tout sauf ce qu'ils disent ! (...) C'est pire qu'une insulte ou une gifle", a ajouté le chanteur.

S'il est aussi choqué, c'est parce qu'un texte signé de son nom circule sur internet depuis début janvier. Intitulé "Lettre à Mr Hollande", le courrier est visible sur le compte Facebook d'un certain Robert de Merode et enregistre plus de 17 000 partages. Le texte condamne une "France colonisée par des gens d'origines diverses" qui entraînent "la destruction de notre civilisation". Il y est question des "Africains polygames", des "musulmans pas vraiment islamistes mais un peu islamiques", des "mafias chinoises" ou encore des "maquereaux roumains".

Mais Michel Sardou ne compte pas en rester là. Il compte porter plainte pour cette "usurpation d'identité" et affirme être en contact avec "des gendarmes spécialisés dans ce genre d'affaires". Objectif : retrouver l'auteur du texte. En attendant, il martèle cette phrase : "Ne croyez pas ce que dit ce texte, c'est un faux !"