Hommage à Pierre Boulez, compositeur de renommée internationale

La modernité de sa musique a heurté certaines oreilles à ses débuts avant qu'on ne salue son avant-gardisme. Pierre Boulez, chef d'orchestre devenu star française internationale, s'est éteint mardi 5 janvier à 90 ans. Retour sur l'œuvre de ce compositeur précurseur.

France 3

Pierre Boulez dirigeait, toujours sans baguettes pour plus de liberté, une musique libérée d'un certain académisme. Pierre Boulez, décédé mardi à l'âge de 90 ans à Baden Baden, en Allemagne, où il vivait, était un militant de la musique du XXe siècle. Il a imposé au répertoire des compositeurs comme Bartók, Webern, et même le musicien américain Frank Zappa. Pour Pierre Boulez, la musique contemporaine n'est pas austère ni ennuyeuse, "on s'amuse beaucoup plus qu'avec les classiques, parce qu'on a moins de respect".

Aventurier de l'innovation musicale

Chef d'orchestre recherché de Londres à New York, compositeur depuis 1945 d'œuvres qu'il ne cessait de retravailler, Pierre Boulez était un aventurier de l'invention musicale. À l'Ircam, le laboratoire des musiques nouvelles voulu par Georges Pompidou, il a expérimenté les premiers ordinateurs. Et quarante ans plus tard, on y continue de visiter des univers sonores, acoustiques ou électroniques, en s'inspirant de ses travaux. Pierre Boulez est aussi à l'origine de la Cité de la musique ou de la Philarmonie.

Le JT
Les autres sujets du JT