Nantes : Christophe Castaner saisit l'IGPN après la chute de 14 personnes dans la Loire lors d'une opération de police

Cette opération policière a été menée le soir de la Fête de la musique sur les quais qui longent le fleuve, à Nantes. 

Les locaux de l\'IGPN à Paris, le 21 juin 2018. 
Les locaux de l'IGPN à Paris, le 21 juin 2018.  (MAXPPP)

Christophe Castaner a saisi l'inspection générale de la police nationale (IGPN), lundi 24 juin, après une opération de police controversée, survenue lors de la Fête de la musique à Nantes. Cette manœuvre a provoqué la chute d'au moins 14 personnes dans la Loire, samedi au petit matin.

Les policiers sont intervenus pour éteindre les sonos d'un concert d'électro de la Fête de la musique qui se poursuivait au-delà de 4 heures du matin. Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de bouteilles et de pavés, ils ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. Dans des circonstances encore floues, plusieurs personnes sont tombées à l'eau avant d'être repêchées par les secours.

Au total, quatorze personnes ont été récupérées par les pompiers. Mais un jeune homme, présent sur les lieux avant la manœuvre policière, est depuis porté disparu. Des recherches sont menées sur la Loire pour retrouver Steve Caniço, âgé de 24 ans. Une enquête a été ouverte, selon une source policière à l'AFP.