Cet article date de plus de sept ans.

Dr. Dre : du ghetto au gotha

Rappeur et producteur de génie, Dr. Dre va désormais occuper le haut du classement des stars du hip-hop les plus riches. La société qu'il a cofondée Beats Electronics a été rachetée par Apple pour 3 milliards de dollars.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Dr. Dre est devenu le rappeur le plus riche après le rachat de Beats Electronics par Apple © Maxppp)

Il va devenir, selon les différents calculs, la star du hip-hop la plus riche du monde. En revendant à Apple Beats Electronics – la société qu'il a cofondée – Dr. Dre va recevoir un confortable pactole. Après impôts, son compte en banque devrait grossir de 700 à 800 millions de dollars. Avant même la transaction signée, Dr. Dre s'était réjoui dans une vidéo d'être devenu le "premier milliardaire au monde du hip-hop". Un "titre" très convoité (par Sean J. Combs, Jay Z ou encore Kanye West) dans le monde bling-bling du rap américain.

 

 

A LIRE AUSSI ►►► Acquisition record pour Apple qui s'offre Beats Electronics

Les débuts dans le rap

Pourtant rien n'était acquis pour Dre. Andre Young né en 1965 a grandi à Compton, bourgade gangrénée par les gangs au sud de Los Angeles. D'abord DJ il fonde ensuite NWA, Niggaz with attitude avec Easy-E et Ice Cube. Ensemble, ils sortent en 1988 un album fondateur de ce qui deviendra le gangsta rap. Straight Outta Compton. Une chanson fait scandale, F**k the Police. Elle assoira la notoriété du groupe.

En 1990, Dr. Dre quitte NWA et – en parallèle de sa carrière solo – il commence à devenir un homme d'affaires avisé doublé d'un producteur de génie. Il  cofonde le label Death Row Records, sort l'album The Chronic – un énorme succès commercial. Il en profite pour lancer  Snoop Dogg. L'un des nombreux artistes qu'il va produire. 

 

 

 

 

Le rappeur fonde en 1996 son propre Label Aftermath Entertainment mais, après les meurtres de Tupak Shakur et Notorious Big, Dre se fait discret quelques années.

C'est en 1999 que Dr. Dre revient avec un deuxième album 2001 . Un succès planétaire et une nouvelle trouvaille : un jeune rappeur blanc de Detroit, Eminem, dont il devient le producteur.

 

 

 

 

Du rap aux affaires

Un Grammy en 2001 le propulse de plus en plus haut. Il multiplie alors les productions, fait des affaires et s'acharne à faire prospérer son label. Le business prend peu à peu le pas sur la musique. Il fonde notamment en 2008 Beats Electronics avec Jimmy Lovine. La société se spécialise dans les casques audio aux basses puissantes censées retranscrire le son que Dre aime avoir en studio les fameux casques "Beats by Dr. Dre".

Mais ce n'est pas tant la qualité sonore qui séduit que le look aux couleurs vives et repérables. Astucieusement, il envoie ses casques à des célébrités du sport ou du spectacle. De nombreux sportifs le portent ainsi aux oreilles lors des JO de Londres en 2012. La notoriété est immédiate et selon le site spécialisé Pocket-Lint, la marque californienne voit alors ses ventes augmenter de 116%.

 

 (Les Jo de Londres avec de nombreux sportifs portant les casques de Dre ont fait beaucoup pour la notoriété de la marque © REUTERS/Tim Wimborne)

 

En revendant Beats Electronics à Apple, Dr. Dre est donc devenu très riche. Un empire musical qu'il va pouvoir faire fructifier – d'autant qu'il a été embauché par Apple. Reste à savoir s'il va enfin sortir ce nouvel album solo Detox , attendu par les fans depuis 2004…

A LIRE AUSSI ►►► Beats Electronics acheté par Apple : décryptage d'une stratégie

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.