Cet été-là : quand Pierre Perret chantait "Les jolies colonies de vacances"

Notre série d'été "Cet été-là" s'intéresse aujourd'hui à l'été 1966, quand Pierre Perret chantait "Les jolies colonies de vacances", une chanson qui va changer sa vie.

Voir la vidéo
France 2

Cet été-là en 1966, un titre passait en boucle à la radio : "Les jolies colonies de vacances", une chanson que toutes les générations reconnaissent. À 32 ans, Pierre Perret signe son premier tube, il imagine la lettre qu'un garçon parti en colo écrit à ses parents, un texte truffé d'argot à l'humour potache. Sous les toits de sa maison en Seine-et-Marne, Pierre Perret cache un trésor : une malle pleine de carnets avec les textes de toutes ses chansons.

Succès immédiat

"Des presque 500 chansons que j'ai commises dans ma vie, c'est la seule que j'ai écrite en deux jours", raconte le chanteur. Une langue imagée, un refrain facile à retenir, le succès est immédiat. Mais le titre heurte les âmes sensibles jusqu'aux plus hauts sommets de l'état : Mme de Gaulle parle de honte pour la France et demande son interdiction à la radio, le chanteur sera censuré pendant six mois sur la deuxième chaine de télévision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur Pierre Perret sur la scène de l\'Olympia, à Paris, le 9 juillet 2014.
Le chanteur Pierre Perret sur la scène de l'Olympia, à Paris, le 9 juillet 2014. (BERTRAND GUAY / AFP)