Bertrand Cantat : polémique sur une tournée

Bertrand Cantat a renoncé aux festivals de cet été. Une décision prise lundi 12 mars alors qu'à Montpellier (Hérault) une manifestation d'opposants s'est déroulée devant la salle où il chantait. Nadine Trintignant a fait part de son dégoût de voir le meurtrier de sa fille monter encore sur scène.

Voir la vidéo
France 2

Les détracteurs de Bertrand Cantat se sont rassemblés devant la salle où le chanteur se produisait, lundi 12 mars, à Montpellier (Hérault). Ils prennent les spectateurs de l'homme condamné à huit ans de prison pour le meurtre de Marie Trintignant à partie. "On a une responsabilité par rapport à la société et on n'a pas envie qu'il soit dans notre ville sous le feu des projecteurs", argumente Marion Carceles, membre de "Osez le féminisme".

"C'est juste la musique qui m'intéresse"

La plupart des fans du chanteur acceptent la manifestation. "C'est juste la musique qui m'intéresse", confie une jeune fille. "La vie d'artiste c'est aussi d'être acclamé. Ce qui s'est passé c'est un drame, mais c'est fini", renchérit un autre spectateur. Pour tenter d'apaiser le climat, Bertrand Cantat a fait cette annonce : "Pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur tous les organisateurs, j'ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d'été".

Le JT
Les autres sujets du JT
Bertrand Cantat sur scène, le 19 juillet 2014, au festival des Vieilles Charrues, à Carhaix-Plouguer (Finistère).
Bertrand Cantat sur scène, le 19 juillet 2014, au festival des Vieilles Charrues, à Carhaix-Plouguer (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)