Mort de Françoise Hardy : la disparition d'une icône de la chanson française

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Mort de Françoise Hardy : la disparition d'une icône de la chanson française
Mort de Françoise Hardy : la disparition d'une icône de la chanson française Mort de Françoise Hardy : la disparition d'une icône de la chanson française (france 2)
Article rédigé par France 2 - V. Gaget, A-M. Revol, F. Blévis, N. Sadok
France Télévisions
France 2
La chanteuse Françoise Hardy est morte, mardi 11 juin, à 80 ans. Avec ses chansons mélancoliques et son allure longiligne, elle était une égérie des années 1960.

Dès l'âge de 15 ans, Françoise Hardy compose des chansons parfois mélancoliques. Son fils, Thomas Dutronc a été le premier à partager son chagrin sur les réseaux sociaux, mardi 11 juin dans la soirée, après sa disparition. Dans un autre message, son ami, Etienne Daho, révèle qu'au moment de partir, la chanteuse était entourée. Françoise Hardy n'aimait pas la scène, préférant le travail en studio.

Une aura de star

Elle avait souvent collaboré Jacques Dutronc, le grand amour de sa vie. Ils se sont séparés quelques années après leur mariage, mais n'ont jamais divorcé. La longiligne chanteuse est une égérie des années 1960. Son look et son talent d'autrice ont été admirés par Mick Jagger, David Bowie et Bob Dylan. "Elle avait cette aura des stars", assure Alain Chamfort, auteur-compositeur-interprète. La chanteuse, éternelle icône, s'éclipse à 80 ans après un long combat contre le cancer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.