Cet article date de plus de sept ans.

Mort de Benoîte Groult : la France perd une grande figure féministe

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Mort de Benoîte Groult : la France perd une grande figure féministe -
Mort de Benoîte Groult : la France perd une grande figure féministe Mort de Benoîte Groult : la France perd une grande figure féministe - (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Ce lundi 20 juin, la France a perdu l'une de ses grandes figures féministes : Benoîte Groult. 

Benoîte Groult, grande figure du féminisme, s'est éteinte lundi 20 juin, à l'âge de 96 ans. À 35 ans, cette jeune femme issue d'un milieu aisé découvre la condition féminine. C'est une révélation. Aux côtés de Simone de Beauvoir, puis des différentes ministres des Droits des femmes, Benoîte Groult ne cessera de mettre sa plume au service de cette cause.

Féminisation des noms

En 1975, son livre "Ainsi soit-elle" se vend à un million d'exemplaires. 10 ans plus tard, elle préside la commission chargée de féminiser les noms. "On peut être la doyenne des Français, si on est centenaire, si on travaille pour un patron, on est la secrétaire, mais alors dès qu'on arrive au niveau gouvernemental, le féminin est tabou. On devient madame le secrétaire d'État et si on est à l'université, madame le doyen", remarquait-elle. Benoîte Groult est décédée paisiblement dans sa maison du sud de la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.