Chanel célèbre les métiers d'art en s'inspirant de l'appartement de "Mademoiselle" à Paris

Après New York, le défilé des métiers d'art a eu lieu à Paris, au Grand Palais, où la maison présente ses collections haute couture et prêt-à-porter. Il a été avancé d'un jour en raison de la grève du 5 décembre en France contre la réforme des retraites.

Défilé Métiers d\'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019
Défilé Métiers d'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019 (KRISTY SPAROW / WIREIMAGE)

Reflétés dans des miroirs, épis dorés et camélias : Chanel a célébré le 4 décembre les métiers d'art à Paris avec un défilé 2019-2020 dont le décor imaginé par Sofia Coppola reproduisait l'appartement de Coco Chanel.

Les mannequins stars Gigi Hadid et Kaia Gerber ont porté des vêtements "trésors" dessinés par la directrice artistique Virginie Viard - pour ce défilé traditionnel depuis 2002 - mettant en lumière les savoir-faire uniques des brodeurs, plumassiers, paruriers, gantiers et autres métiers d'art. 

Défilé Métiers d\'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019
Défilé Métiers d'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019 (FRANCOIS DURAND / GETTY IMAGES EUROPE)

"31 rue Cambon" : hommage à l'appartement de Gabrielle Chanel

Baptisée "31 rue Cambon" - adresse des salons et studios historiques de Chanel à l'escalier aux miroirs à facettes cubistes - cette collection s'inspire de l'appartement de "Mademoiselle", "un lieu chaleureux" cher à Virginie Viard et rempli de talismans tel l'épi de blé peint par Dali qui sera décliné en broderie à paillettes.

Défilé Métiers d\'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019
Défilé Métiers d'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019 (CHANEL)

Le décor du défilé a été conçu par la cinéaste américaine Sofia Coppola, amie de longue date de la maison. "Virginie et moi avons parlé des codes de la maison dont beaucoup sont issus de l'appartement de Gabrielle Chanel, de la manière d'intégrer ces codes au décor", souligne-t-elle dans les notes d'intention du défilé.

Défilé Métiers d\'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019
Défilé Métiers d'art Chanel au Grand Palais à Paris, le 4 décembre 2019 (FRANCOIS DURAND / GETTY IMAGES EUROPE)

"Il y a une forme de simplicité à revenir à l’abécédaire de Chanel. Nous n’avons pas besoin d’en faire trop", a confié Virginie Viard."Je ne voulais pas des grands voyages habituels pour les collections Métiers d’art, je voulais rester à Paris. Il nous a alors fallu repenser une manière de faire. Et puis les codes inventés par Gabrielle Chanel et sublimés par Karl Lagerfeld, j’aime aussi les mélanger. J’aime l’idée de patchwork. Pour moi, il faut que cela soit aussi de plain-pied dans la vie. Je me pose toujours la question du contexte, qui n’a plus rien à voir avec la manière de vivre des décennies plus tôt : aujourd’hui, qu’est-ce qu’une femme aimerait ? Comment elle le porterait ?"

Virginie Viard : "Je suis une enfant de Karl et de Gabrielle"

Cet appartement au deuxième étage, entre les salons et le studio de création regorge de codes comme le double C entrelacé dans un lustre ou les camélias, fleur graphique emblème de Coco Chanel, longtemps portée par les "cocottes" et les dandys du 19e siècle que Chanel a imposée dans la garde-robe des femmes du monde.

L'Italienne Vittoria Ceretti arborant une veste sculptée en camélias brodés de strass et jupe noire également décorée de cette fleur a clos le défilé au cours duquel ont été dévoilés d'autres grands classiques revisités comme chaînes, noeuds, tailleurs bicolores ou robes noires à ceinture dorée.

"Les codes Chanel, je les ai complètement absorbés. J'ai tellement vu Karl les twister. J'ai grandi ici. Je suis une enfant de Karl et de Gabrielle", souligne Virginie Viard, l'ex-bras droit de Karl Lagerfeld qui lui a succédé après sa mort en février 2019.

Sur Instagram, Chanel a dévoilé la préparation du show avec des images de Virginie Viard à l'oeuvre dans les ateliers de brodeurs Lesage et Montex ou chez le plumassier et fleuriste Lemarié.

Voir cette publication sur Instagram

Behind the scenes with Virginie Viard, CHANEL’s Artistic Director of Fashion collections. A creative dialogue with Hubert Barrère, Artistic Director of the embroiderer Lesage, in the lead up to the Métiers d’art 2019/20 show at the Grand Palais in Paris on December 4th. #CHANELMetiersdArt #CHANEL @Lesage #Lesage @Le19M #Le19M

Une publication partagée par CHANEL (@chanelofficial) le

"Je veux que ce soit un trésor de porter un vêtement Chanel", dit-elle dans une de ces vidéos. "On met le strass partout, c'est quand même plus lumineux", renchérit sur une autre vidéo Christelle Kocher, directrice artistique de Lemarié en train de confectionner un blouson blanc en camélias.

Voir cette publication sur Instagram

Behind the scenes with Virginie Viard, CHANEL’s Artistic Director of Fashion collections. A creative dialogue with Aska Yamashita, Artistic Director of the embroiderer Atelier Montex, before tomorrow’s Métiers d’art 2019/20 show at the Grand Palais in Paris. #CHANELMetiersdArt #CHANEL @AtelierMontex #AtelierMontex @Le19M #Le19M

Une publication partagée par CHANEL (@chanelofficial) le

Le 19M, futur site Chanel dédié à onze métiers d'art à Aubervilliers

Chanel a acquis depuis 1985 plus de trente maisons et manufactures de mode qui emploient 5. 000 salariés, au service de sa propre création mais qui travaillent également pour d'autres maisons du luxe.

La maison est en train de construire un site des métiers d'art à la porte d'Aubervilliers, dans un quartier populaire du nord de Paris, qui sera inauguré à l'automne 2020 et réunira 600 personnes dans des ateliers modernes et lumineux. Le bâtiment de 25.500 m3, conçu par l'architecte Rudy Ricciotti - auteur entre autre de MuCEM à Marseille et du Département des Arts de l'Islam au Musée du Louvre - accueillera onze maisons.

"Quand on a commencé à travailler avec ces maisons dans les années 1985-1990, elles étaient éparpillées un peu partout dans Paris. Ces ateliers sont devenus trop petits. Pour qu'ils continuent à se développer et attirent de nouveaux talents, il fallait redonner une impulsion à l'histoire", avait expliqué à l'AFP en octobre dernier le président des activités mode de Chanel, Bruno Pavlovsky.