Dans les coulisses de la maison de couture Schiaparelli

Une équipe de France 3 s'est rendue dans les coulisses de ce grand nom de la mode. Après avoir disparu en 1954, elle retrouve tout son prestige. 

FRANCE 3

Depuis quelques années, le monde de la mode observe la renaissance de la maison Schiaparelli disparue en 1954. 60 ans plus tard, place Vendôme, la maison de haute couture produit désormais des collections régulières. L'un des magiciens de cette résurrection, c'est Bertrand Guyon, le nouveau directeur artistique, très inspiré par les codes de la maison. "Schiaparelli a été une créatrice majeure dans l'histoire de la mode au 20e siècle et surtout dans les années 30 où je crois que c'était la plus grande maison de Paris", explique Bertrand Guyon.

Des broderies d'époque

Dans les années 30, Schiaparelli dite Schiap, c'est la grande concurrente de Chanel. Actrices célèbres, têtes couronnées, le monde entier apprécie son style singulier. Dès le début, la grande force de Schiap c'est son amitié avec de nombreux artistes comme Picabia, Cocteau, mais surtout Salvador Dali qui lui inspire de nombreux objets. Si aujourd'hui Schiaparelli retrouve un nouveau souffle, c'est aussi grâce à la maison Lesage, le grand brodeur français a conservé tous les modèles mythiques de Schiap depuis 1935. Les broderies historiques des années 40 ont été recréées intégralement pour la collection qui vient de défiler pour la Fashion Week. La mode est décidément un éternel recommencement.


 

Le JT
Les autres sujets du JT