"Chapeaux Dior !" la nouvelle exposition du musée de Granville met en lumière 200 pièces uniques

Le musée Christian Dior accueille jusqu'au 30 octobre 2022 une exposition consacrée à cet accessoire qui a toujours été au coeur de la prestigieuse maison de mode.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Exposition "Chapeaux Dior" au musée de Granville (Manche) (France 3 Normandie)

Le musée Christian Dior de Granville (Manche) présente sa nouvelle exposition consacrée aux chapeaux de la maison de luxe. Un joli parcours inédit sur 70 ans d'histoire où 200 pièces côtoient des robes haute couture, des publicités et des photographies.

Expo Chapeau Dior

L'art du "Bibi"

C'est dans la célèbre villa des Rhumbs de Granville, où Christian Dior passa son enfance, que le voyage commence. Une aventure dans le temps qui remonte de l’immédiate après-guerre jusqu’à aujourd’hui. À l'époque, le couturier, qui a débuté sa carrière comme modiste, considère déjà le chapeau comme un accessoire essentiel de la toilette féminine. "Il la complète et, d’une certaine façon, c’est le meilleur moyen d’exprimer votre personnalité",  assure-t-il aux lecteurs de son Petit Dictionnaire de la Mode.

La reconstruction du pays infuse dans toutes les strates de la société, y compris dans la façon de s'habiller. L’existence même du chapeau est alors menacée par un nouveau style de vie. Beaucoup de jeunes femmes, entrées dans la vie active, l’abandonnent, préférant laisser libre leur chevelure. Dior, avec son fameux New Look, rêve au contraire de revisiter le temps de la Belle Epoque. "Les chapeaux sont particuliers, ils sont tout petits, c'est ce que l'on appelle les 'Bibi', il les crée pour reconquérir le marché du chapeau", explique Florence Müller, commissaire de l'exposition.

Le "Bibi" par Christian Dior (France 3 Normandie)

Des pièces inédites contemporaines

L’exposition montre aussi comment les successeurs de Christian Dior ont apporté leurs relectures personnelles des thèmes chers au fondateur, tels que les jardins, le chic masculin-féminin, l’exotisme, la théâtralité ou encore le goût de la fête.

Depuis le début de sa création en 1947, la maison Dior n’a jamais cessé de créer des chapeaux en faisant appel aux plus grands artistes. Parmi eux le britannique Stephen Jones, connu pour avoir habillé la tête du chanteur Boy Georges, de la princesse Diana ou encore de Rihanna et Céline Dion.  Il a cette fois-ci créé des pièces inédites pour cette exposition. Il a notamment reproduit un chapeau blanc que la mère de Christian Dior affectionnait particulièrement. "C'est monté sur des petites pièces en laiton avec un coton drapé et des magnolias en coton fabriqués à Paris", explique le modiste.

Création par le modiste britannique Stephen Jones (France 3 Normandie)

Durant 25 ans, Stephen Jones a piloté l'atelier de création des chapeaux Dior, grâce notamment au prêt de nombreux documents issus de ses archives personnelles. Une grande part de l'exposition est consacrée à ses créations. Croquis de chapeaux et documents originaux de recherche, coupures de magazines de mode, ainsi qu’un film montrant le créateur au travail, permettent de bien comprendre l’importance du chapeau chez Dior.

Un atelier petit chapelier et couronnes et coiffes seront proposés jusqu’à la fin de l’exposition.

Affiche de l'exposition "Chapeaux Dior" au musée de Granville (Musée Dior)

Exposition "Chapeaux Dior" au musée Christian Dior de Granville.
Du 14 mai au 30 septembre 2022
Ouvert tous les jours de 10h à 18h30.
Tarif plein : 9€ Tarif réduit : 7€

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Christian Dior

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.