Des baskets Air Jordan achetées 16 000 euros lors d'une grande vente aux enchères de sneakers à Paris

Des "Yeezy aux Air Max", en passant par les "Air Force One" ou encore les "Jordan", 200 modèles de baskets iconiques étaient mis aux enchères ce dimanche à Paris. La vente a totalisé autour de 120 000 euros, avec comme record 16 120 euros pour une paire de Nike Air Jordan 1.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cette photo prise le 13 mai 2022 montre des baskets exposées à la salle des ventes Millon à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La première vente aux enchères publique de baskets a eu lieu dimanche à Drouot à Paris. Editions limitées, collaborations exclusives, paires cultes : au total, 200 modèles ont été soumis aux feux des enchères. L'événement a finalement totalisé quelque 120 000 euros. Le record ? 16 120 euros pour une paire de Nike Air Jordan 1, a indiqué la maison d'enchères Millon

Le lot vedette était une paire de Jordan 1 Retro High Off-White, prisée grâce à la signature au marqueur, sur le côté de la semelle, du créateur de ce modèle en cuir blanc Virgil Abloh. Deuxième paire la plus chère, des Jordan 1 Retro High Dior sont parties pour 9 672 euros. Les autres baskets ont atteint des montants plus raisonnables, à commencer par des Nike Air Vapormax Black "The 10" Off-White pour 1 240 euros.

Une photographie montre les Jordan 1 Retro High Dior, parties pour 9 672 euros, deux jours avant les enchéres à l'hôtel des ventes Millon à Paris, le 13 mai 2022.   (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Du sport à la culture de rue

Conçues à l'origine pour faire du sport, les sneakers ont rapidement été détournées à des fins de contestation politique et sociale (années 1970-80), puis comme un emblème de la culture de rue (années 1980-90). Une histoire en lien avec celle de Nike fondée en 1970 : dès sa création, la marque s'est inspirée de looks des sportifs et des stars, prisés par les jeunes. Elle a alors fait appel à Tinker Hatfield, architecte d'intérieur au sein de l'entreprise, pour qu'il imagine des modèles originaux et colorés. C'est à lui que l'on doit l'invention des Air Max One, paire phare de la firme. 

Une photographie montre des baskets exposées deux jours avant d'être vendues aux enchères à l'hôtel des ventes Millon à Paris, le 13 mai 2022. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Objets de collection

Aujourd'hui, ce sont les modèles de l'Américain Virgil Abloh, designer de Nike et Louis Vuitton décédé en novembre à 41 ans, qui sont parmi les plus recherchés sur ce marché. En février, l'un des derniers qu'il ait conçus avait atteint 352 800 dollars. Les records sont cependant détenus par les paires portées par des légendes du sport ou du hip hop, pouvant dépasser le million de dollars. 

La maison Millon, dans un communiqué transmis à l'AFP, s'est félicitée d'un "résultat bien au-delà des attentes", avec 70% des 207 lots qui ont été vendus, plus de 250 enchérisseurs connectés en ligne et une salle comble.

Les baskets ("sneakers" pour les passionnés) ont acquis ces dernières années un statut d'objets de collection qui intéresse de plus en plus les commissaires-priseurs, venus concurrencer les plateformes de vente en ligne (eBay, StockX).

Une photographie montre des baskets exposées deux jours avant d'être vendues aux enchères à l'hôtel des ventes Millon à Paris, le 13 mai 2022. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.