Avec "Du côté des Indiens", Isabelle Carré montre les zones d’ombre du cinéma

L’actrice Isabelle Carré publie son second roman intitulé "Du côté des Indiens". À travers ce récit, elle fait le parallèle sur ce qu’elle a pu observer dans le milieu du cinéma, en faisant notamment mention de certaines dérives qui font écho au mouvement #MeToo.

FRANCEINFO

C’est un roman qui trouve une véritable résonance dans la société actuelle. Le second roman Du côté des Indiens d’Isabelle Carré évoque la vie d’un enfant, d’un couple qui se déchire avec un mari infidèle qui entretient une liaison avec une femme, Murielle, travaillant dans le monde du cinéma en tant que comédienne. À travers ce personnage, l’actrice raconte son expérience et aussi celles de personnes qu’elle a croisé durant sa riche carrière. Une manière de dénoncer certains actes en évoquant les abus sexuels dont est victime Murielle de la part d’un metteur en scène.

Déconstruire le sentiment de culpabilité chez les victimes

Que cela soit dans le monde du cinéma mais plus globalement dans toute la société, Isabelle Carré tente de sensibiliser sur le fait qu’il faut avant tout être à l’écoute des victimes. Elle explique qu’un des soucis réside dans le fait que beaucoup de ses femmes ressentent à un moment un sentiment de culpabilité face à un entourage qui peut leur faire croire qu’elle ne devrait pas se plaindre. "C’est ce que j’essaye d’apprendre à mes enfants. Quand tu sens que quelque chose te gêne, quand tu sens que quelque chose n’est pas normal, tu as raison. C’est toi qui a raison", rappelle-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Isabelle Carré
Isabelle Carré (FRANCEINFO)