Réseaux sociaux : pour la YouTubeuse Mardi Noir, "la norme, aujourd’hui, ce serait plutôt d’être anormal"

Sur sa chaîne YouTube, la psychologue Mardi Noir aborde des concepts psychanalytiques. Une réflexion qu’elle poursuit aujourd’hui dans un livre "Êtes-vous bien sûr d’être normal ?". 

FRANCEINFO

Mardi Noir est psychologue et YouTubeuse. Une thérapie de 15 ans l’a aidée à assumer sa singularité. "Je crois que je voulais être normale, en tout cas, ce que moi je me représentais comme étant la norme, c’est-à-dire être en couple, avoir un travail, gagner de l’argent suffisamment. Finalement, je n’ai rien fait de tout ça, et la psychanalyse m’a permis de m’émanciper de ces idéaux pour trouver la voie singulière qui est la mienne", explique-t-elle. Dans son dernier livre, elle pose d’ailleurs cette question à ses lecteurs : "Êtes-vous bien sûr d’être normal ?"

La norme à l’ère des réseaux sociaux

"Tout être humain est anormal, de base, et construit du normal pour compenser cette anormalité. Une des grandes peurs de l’être humain, c’est de penser qu’il est fou […], cette espèce de figure qui déborde, qui fait n’importe quoi", estime Mardi Noir. Pour elle, être normal aujourd’hui, ce serait plutôt d’être anormal, d’être singulier, de "dévier de ce qu’on pense être la norme". En comparaison, les normes pullulent sur les réseaux sociaux. "Chacun va revendiquer son pré carré de normes, individuellement ou par communauté d’individus, la norme des blancs bourgeois, des racisés, des homosexuels, hétérosexuels, etc. Toutes ces normes vont un peu s’affronter, ce qui donne l’illusion d’éclatement", souligne-t-elle. 

Mardi noir
Mardi noir (FRANCEINFO)