Prise en charge des personnes âgées : les aidants "manquent de reconnaissance"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
delaporte
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Giroud - franceinfo
France Télévisions

À l'occasion de la journée nationale des aidants, Ixchel Delaporte, auteure du livre "Dame de compagnie", est l'invitée du 23h de franceinfo mercredi 6 octobre.

L'ouvrage Dame de compagnie, publié aux éditions du Rouergue, est une plongée dans le monde des aidants. "Je voulais me rapprocher des personnes âgées. Et j'ai été obligée de m'occuper de ma mère après le décès de mon père. Simultanément, je suis devenue très rapidement auxiliaire de vie malgré mon manque de diplôme", raconte son auteure, Ixchel Delaporte, sur franceinfo mercredi 6 octobre. "J'ai découvert des personnes âgées très isolées. On mesure une grande détresse, en pleine épidémie de Covid-19 en plus. S'ajoutent des problèmes de santé et de dépendance donc il y a une assistance très forte. Ça prend du temps alors que les employeurs demandent de tenir des cadences. Ça, ce n'est pas facile", poursuit-elle.

"Déni collectif"

"Il n'y a pas suffisamment de personnes pour faire ce travail. La formation est insuffisante. Il n'y a pas une vraie reconnaissance de ce travail qu'il faut rendre plus attractif", estime-t-elle. "Il y a un déni collectif, les gens n'ont pas envie de voir qu'on va tous vieillir", conclut Ixchel Delaporte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.