"Nous vivons un moment de brutalisation croissante des rapports humains"

Le philosophe Eric Sadin est invité dans le 23h de franceinfo lundi 12 octobre pour parler de son nouvel essai intitulé "L’ère de l’individu tyran".

FRANCEINFO

"Nous vivons un moment très particulier de brutalisation croissante des rapports entre personnes, d’état d’extrême crispation de la société, de défiance de plus en plus généralisée de la parole politique...", diagnostique Eric Sadin sur franceinfo lundi 12 octobre.

"Nous ne vivons pas une montée des populismes, mais l’avénement d’une nouvelle condition de l’individu contemporain. Nous sommes les enfants d’une histoire faite de désillusions successives et qui, aujourd’hui, est arrivée à un point d’extrême saturation. Des désillusions à l’égard des pactes sociaux mis en place après la guerre de 1945 appelés à cimenter le corps social", explique le philosophe. "C’est un choc entre deux états contraires : les désillusions sociales et le mirage de puissance offert par l’industrie du numérique".

Le numérique isole

"Les réseaux sociaux font office d’exutoire. Nous vivons une asymétrie comme jamais entre la parole et l’action qui est totalement délétère", poursuit l'écrivain. "La brusque numérisation de nos existences provoquée par le confinement ne va que concourir à mettre davantage de distance entre nous", ce qu'Eric Sadin appelle "l’isolement collectif".

"Il faut dépasser nos ressentiments pour les transformer en action positive avec les autres. Il est temps de refaire communauté", prône l'auteur du livre L'ère de l'individu tyran.





Le JT
Les autres sujets du JT
Eric Sadin
Eric Sadin (FRANCEINFO)