Lieux culturels fermés : "La culture pour les Français, c'est d'abord la télévision" et "la lecture, qui explose", selon le sociologue Jean Viard

"Une partie de la culture souffre et je suis très solidaire de ces gens-là. Mais ne disons pas que 'la culture' en général souffre", affirme le chercheur.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une cliente dans une librairie à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), en avril 2020. (FRANCK FIFE / AFP)

Seule "une partie de la culture, le spectacle vivant, souffre" des restrictions imposées en raison de l'épidémie de Covid-19, selon le sociologue Jean Viard, directeur de recherche au CNRS. "La culture pour les Français, c'est d'abord la télévision", souligne-t-il vendredi 11 décembre sur franceinfo. "Et en ce moment, ce qui explose, c'est la lecture", assure-t-il. Jeudi soir, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les salles de spectacle et de culture resteraient fermées au moins trois semaines de plus afin de freiner la propagation de l'épidémie de Covid-19.

"On n'a jamais vendu autant de livres en France que la semaine dernière."

Jean Viard

à franceinfo

"On n'a jamais autant lu en France que cette année. Les gens ont déplacé leur consommation culturelle vers un objet moins dangereux qu'est le livre", analyse Jean Viard. "La télévision c'est la culture, les séries c'est la culture, la lecture des livres c'est la culture", énumère-t-il.

"Une partie de la culture souffre et je suis très solidaire de ces gens-là. Si j'étais à la place des gens de théâtre, je serais absolument consterné. Mais ne disons pas que 'la culture' en général souffre", souligne le sociologue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.