La bande dessinée "Peau d'homme" récompensée par le prix Landerneau de la BD

Le prix a été remis à titre posthume à Hubert, le scénariste de "Peau d'homme", qui a mis fin à ses jours quelques mois avant la parution de l'ouvrage.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le scénariste Hubert et le dessinateur Zanzim ont été récompensés pour la bande-dessinée "Peau d'homme". (Glénat)

La bande dessinée Peau d'homme du scénariste Hubert et du dessinateur Zanzim a reçu le 28 novembre le prix Landerneau de la BD. C'est une récompense posthume pour Hubert, qui a mis fin à ses jours en février, quelques mois avant la parution du livre.

"Manifeste anti-homophobie"

L'album, édité par Glénat, raconte les pérégrinations d'une jeune fille de la Renaissance italienne qui revêt une peau d'homme - un secret légué par les femmes de sa famille - pour explorer des mondes qui lui seraient normalement fermés.

La présidente du jury du Landerneau, la dessinatrice Catherine Meurisse, a salué dans un communiqué un "manifeste anti-homophobie" qui "célèbre l'amour, pratiqué en collant et pourpoint comme en jupon".

La bande-dessinée a également été distinguée, le même jour, du Grand prix RTL de la BD. "Rares sont les albums qui résonnent aussi justement avec les questions d'actualité, comme le féminisme, le fanatisme religieux, ou la transformation des genres", a écrit RTL sur son site internet.

"Je pense qu'Hubert aurait été très, très fier", a déclaré à RTL le dessinateur Zanzim, se disant heureux d'avoir touché plus de 100 000 lecteurs, "pas un lectorat qui lit forcément que des bandes dessinées".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.