Découvrez les quatre Pépites 2022 du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions décernées par des jurys d'enfants et d'ados

Chaque année, les enfants et les ados décernent les Pépites du Salon du livre et de la presse jeunesse-France Télévisions, véritables prix littéraires qui récompensent le meilleur de la production jeunesse de l'année.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Couvertures des Pépites Pépites 2022 du Salon du livre et de la presse jeunesse – France Télévisions "Règlobus", de Pierre Alexis (La Partie), "Maldoror – Tome 1 : Les Enfants de la Légende" de Philippe Lechermeier (Flammarion Jeunesse) "Furieuse", de Geoffroy Monde, Mathieu Burniat (Dargaud) et "Grand Passage", de Stéphanie Leclerc (Syros) (FRANCEINFO)

Les jurys composés d'enfants et d'ados ont décerné leurs quatre Pépites Salon du livre et de la presse jeunesse – France Télévisions. Ils ont récompensé Règlobus, de Pierre Alexis (La Partie), Maldoror – Tome 1 : Les Enfants de la Légende de Philippe Lechermeier (Flammarion Jeunesse) Furieuse, de Geoffroy Monde, Mathieu Burniat (Dargaud) et Grand Passage, de Stéphanie Leclerc (Syros)

Originaires de toute la France métropolitaine et d'outre-mer, 36 enfants de 8 à 18 ans, ont délibéré en visio-conférence mardi en fin de journée, veille de l'ouverture du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour décerner leurs prix Pépites dans quatre catégories. "Je suis très heureuse de participer à cette expérience", s'est réjouie Michelle, douze ans et demi, depuis Fort de France, jurée dans la catégorie BD.

6700 nouveaux titres en 2022

Les jurés ont choisi leurs Pépites parmi les 20 sélectionnés par les équipes de Montreuil, repérées parmi les 6700 nouveautés parues en 2022. L'édition jeunesse, après une année 2021 exceptionnelle comme pour le reste du secteur, a connu une année 2022 plus "ordinaire". D'après l'institut GfK, les ventes lors des dix premiers mois de l'année ont reculé de 13% sur un an, mais restent supérieures de 1% à celles de 2019. Selon le Syndicat national de l'édition, le marché du livre jeunesse pesait 411 millions d'euros en 2021.

Les débats ont été vifs et riches dans les différents jurys, qui ont fait "des choix très judicieux et très audacieux, comme d'habitude", se félicite Sylvie Vassallo, directrice du Salon de Montreuil. Annoncées mercredi 30 novembre, les Pépites seront officiellement remises aux lauréats le dimanche 4 décembre à 16h45, en présence des enfants jurés et des membres du jury Pépite d’or.

Le palmarès des Pépites 2022

Pépite Livre illustré :  Règlobus, de Pierre Alexis (La Partie)

Cet album raconte les aventures d'une petite troupe d'animaux montant à bord d'un bus conduit par Rainette, "la reine du volant", mais aussi une grenouille très à cheval sur le règlement. Un règlement que les animaux s'empressent de transgresser joyeusement. "Ils sont été séduits par la drôlerie", souligne Raphaëlle Botte, journaliste et membre du jury de la pépite d'or, qui animait les débats des enfants du jury "Livre illustré". "Cela parle de leur quotidien, je ne suis pas étonnée qu'il aient fait ce choix", ajoute Sylvie Vassallo.

Pépite Fiction Juniors : Maldoror – Tome 1 : Les Enfants de la Légende de Philippe Lechermeier (Flammarion Jeunesse) 

Ce roman est le premier tome d'une trilogie qui met en scène une petite bande d'enfants dans l'Europe du début du siècle, marquée par les débuts de la Révolution. De Vienne à Odessa, de Kiev à la Sibérie, on suit les aventures rocambolesques de deux enfants que rien ne prédestinait à se rencontrer. Anja, issue de la bourgeoisie viennoise, fille d'un scientifique reconnu et prodige du violon, se trouve embarquée dans une aventure dangereuse aux côtés de Piotr, enfant pauvre battu par son père en quête d'un remède pour sa grand-mère malade. Les deux enfants vont devoir surmonter de nombreux obstacles et rencontrer sur leur chemin des voyous, des bohémiens, mais aussi des agents secrets et des soldats sanguinaires... Plein de rebondissements, ce roman a emporté les suffrages de la catégorie Fiction Junior. 

Pépite BD : Furieuse, de Geoffroy Monde, Mathieu Burniat (Dargaud) 

Furieuse raconte l'épopée d'une princesse, Ysabelle, fille du Roi Arthur.  Dans cette version très libre de la légende arthurienne, le roi est devenu une épave. Quand ce dernier veut la marier au repoussant et libidineux baron de Cumbre, la jeune fille décide de s'enfuir pour rejoindre sa sœur, partie avant elle pour les mêmes raisons. Elle part avec l'épée magique pourfendeuse de démons de son père. Cette relecture du conte arthurien, déployée dans un rythme effréné l'a emporté de peu sur le roman graphique de David Sala, Le Poids des héros, (Casterman), un récit autobiographique qui aborde la question de la résistance, de la déportation, et de l'héritage familial. "C'est important de transmettre cette histoire", a insisté Zoé, 13 ans, sans réussir à convaincre la majorité du jury. Leur choix a été largement salué par Emile Bravo, nouveau président du Salon du livre et du jury de la Pépite d'Or. "Un chef d'œuvre", a-t-il estimé. 

Pépite Fiction ado : Grand Passage, de Stéphanie Leclerc (Syros)

Les membres du jury Fiction ado ont quant à eux récompensé Grand Passage, de Stéphanie Leclerc,  qui raconte l'histoire de Lauris, un adolescent qui vit avec sa mère non loin de l'aire d'autoroute où travaille sa mère. Lauris a des visions d'un monde disparu, et reçoit la visite du fantôme de son grand-père, tandis que son amie Lali disparaît... A la fois onirique et encré dans le quotidien d'un adolescent traversé par les questions de son âge, ce roman a emporté les suffrages du jury de la catégorie Fiction ado. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres pour enfants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.