Invité du Soir 3 : Michel Chemin, auteur de "Boxe. De Ali à Tyson. L'âge d'or"

Michel Chemin, ancien journaliste, est l'invité du Soir 3 pour présenter son livre "Boxe. De Ali à Tyson. L'âge d'or".

Voir la vidéo
France 3

Tout a commencé en 1964, avec un certain Cassius Clay, futur Mohamed Ali. "Il devient champion du monde, il n'a que 20 ans. Et avec sa personnalité, il projette la boxe dans une modernité. Il était très cultivé. On ne donnait pas cher de ses chances, c’était un petit poids lourd. Il devient quand même champion du monde et il en profite pour parler", explique l'ancien journaliste Michel Chemin. Il va alors incarner la lutte pour les droits civiques des noirs et va s'opposer à la guerre au Vietnam notamment. "C'est le jeune de son époque. Il se bat à la fois pour les droits civiques, contre la guerre, pour lui-même et contre lui-même parfois. Il est de son temps, un temps où tout bascule. On sent que tout arrive, c'est une espèce de petite révolution sociale, sociétale", ajoute-t-il.

"Un sport à part"

"La boxe, c'est un sport à part. C'est le seul où la règle de base est de frapper son adversaire. La plupart des autres sports, c'est plutôt chevaleresque, plutôt de la défense. Là, il s'agit de battre, de détruire, de tuer au sens un peu pythique du terme. Mais la mort est toujours un peu présente dans ce sport. Ce qui me fascine, c'est surtout les boxeurs, qu'est-ce qui les pousse à accepter ça. La réponse, c'est que je n'ai pas de réponse, c'est assez mystérieux", concède Michel Chemin. Son livre "Boxe. De Ali à Tyson. L'âge d'or", est disponible aux éditions Hugo Sport.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mike Tyson, lors de sa participation au \"Grand journal\" de la chaîne Canal+, le 9 décembre à Paris.
Mike Tyson, lors de sa participation au "Grand journal" de la chaîne Canal+, le 9 décembre à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)