Caroline Fourest s'adresse à la "Génération offensée"

À l'occasion de son dernier livre, "Génération offensée", nous avons rencontré l'éditorialiste et réalisatrice Caroline Fourest.

France Télévisions a rencontré Caroline Fourest, éditorialiste et réalisatrice, en marge de la sortie de son dernier livre intitulé Génération offensée. Une oeuvre qui revient notamment sur la génération des millenials. "Je pense que la tentation de tout réduire à des questions identitaires, de tout ramener à une posture victimaire n'est pas née avec la génération des millenials. Ça a commencé bien avant et ça remonte à des combats anciens entre une version plus universaliste et une autre plus communautariste du combat pour l'égalité. Et j'ai la crainte de voir ce rapport de force entre universalistes et identitaires s'inverser dans cette génération. J’ai donc envie de m'adresser à cette génération", explique Caroline Fourest.

Des étudiants font interdire un cours de yoga destiné aux handicapés

Aujourd'hui, l'offense et l'appropriation culturelle semblent de plus en plus invoquées pour menacer et même censurer. "Au Canada, par exemple, des étudiants ont fait interdire un cours de yoga destiné aux étudiants handicapés qui existait depuis des années, par peur de s'approprier la culture indienne. Quand j'ai commencé à regarder le nombre d'affaires de ce type, c'était tellement dingue et exponentiel que je n'ai gardé que les exemples les plus illustratifs et les plus parlants", poursuit l'écrivaine. 



Caroline Fourest, à Paris, le 17 novembre 2013. 
Caroline Fourest, à Paris, le 17 novembre 2013.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)